Pension alimentaire : pourquoi se faire assister par un avocat ?

Au moment du divorce, le paiement de la pension alimentaire est généralement le point d’échauffement entre les deux parents. Pour la fixer sans que cela ne tire en longueur et pour dignement s’occuper de sa progéniture, l’intervention d’un avocat est parfois nécessaire pour obtenir gain de cause.

Une aide légitime pour le parent à la charge de l’enfant

Qu’il s’agisse d’un divorce par consentement mutuel, d’un divorce contentieux ou que les parents soient mariés ou non, il est important de bien connaître les règles autour de la pension alimentaire. Cette dernière est une somme d’argent versée par l’un des parents à l’autre afin de contribuer au bien-être de l’enfant. Elle sert à subvenir à ses besoins, notamment pour assurer les dépenses courantes en matière de santé, de frais d’écolage, de vêtement ou encore de nourriture.

Qui paye la pension alimentaire et quel est son montant ?

C’est le parent qui est à la charge quotidienne de l’enfant qui peut mensuellement bénéficier de cette contribution financière. In fine, c’est le parent qui a le revenu le plus élevé qui est généralement désigné pour la payer.

Seul le juge aux affaires familiales est habilité à la fixer, notamment en se basant sur les besoins et les ressources des parents. À noter que la revalorisation de la pension alimentaire est automatique et intervient une fois chaque année et son calcul est indexé sur l’indice des prix à la consommation.

Pourquoi solliciter l’aide d’un avocat pour obtenir une pension alimentaire ?

Certains parents pensent que la séparation les dispense de facto des charges courantes liées à l’entretien de l’enfant. Pour des raisons diverses, il se peut que l’un des parents refuse de la verser.

Passer par un avocat spécialiste de la procédure de divorce reste le meilleur atout pour obtenir gain de cause. L’avocat maîtrise parfaitement les articles du Code civil, dispose d’une expérience avisée, est capable de présenter au juge des preuves tangibles qui feront pencher la balance de votre côté et vous assiste tout au long de la procédure.

Bien plus qu’un conseiller, il vous soumet les bonnes orientations pour rapidement régler le contentieux devant la justice. Il vous sera également d’une grande aide pour plaider votre cause dans les dossiers de pensions alimentaires non payées.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

La maison automatisée, c’est pour demain

A quoi ressemblera la maison du futur? Certains parviennent déjà à la...
Lire la suite