Les logiciels indispensables pour un Freelance

Dans le secteur de la prestation de service, de plus en plus de personnes tentent de créer leur entreprise pour devenir des travailleurs indépendants. Ils évoluent dans différents secteurs : communication, marketing, finance, consulting ou encore graphisme. La plupart d’entre eux adoptent le télétravail et s’installent soit chez eux, soit ils utilisent les espaces de coworking. Pour les besoins de leur activité, ils ont besoin de différents types de logiciels.

Les logiciels de facturation

La gestion de la comptabilité d’une entreprise est très compliquée surtout au moment de sa création. S’il existe des formations spécifiques dans les CCI, il est nécessaire de se doter d’un logiciel de facturation professionnel pour faciliter sa comptabilité. Les éditeurs proposent des solutions adaptées à toutes les tailles d’entreprise et à tout type d’activité. Certaines solutions sont adaptées pour les indépendants qui ont une entreprise individuelle, une entreprise unipersonnelle ou encore une micro-entreprise. Ils peuvent obtenir directement un logiciel de facturation pour freelance auprès des éditeurs en bénéficiant de tarifs très intéressants avec un paiement mensuel (plus pratique que l’achat d’une licence), ou se le faire fournir gratuitement par l’intermédiaire de son cabinet d’expertise comptable. 

Les logiciels de création

Pour les professionnels qui travaillent dans le domaine du marketing, dans le graphisme, dans le domaine de la photographie ou de l’audiovisuel, ont besoin d’outils performants pour la création de visuels, la retouche de photos, la fabrication de supports de communication, la création de sites web, ou pour la production de musique et de vidéos. Ce sont des logiciels de production assistée par ordinateur (PAO). Certains nécessitent un certain investissement, mais la plupart des éditeurs tentent d’adapter leurs tarifs pour les freelances.

Les logiciels de travail

Le télétravail étant adopté par la plupart des freelances, il est évident que les logiciels de travail constituent la part la plus importante de l’investissement lors de la création de l’entreprise. Par exemple, une secrétaire ou une personne qui fait de la prospection commerciale à domicile aura besoin d’un logiciel qui permet de gérer un standard téléphonique tout en ayant la possibilité de gérer des leads. Ensuite, un architecte aura besoin d’un certain nombre de programmes pour concevoir ses plans. C’est aussi le cas de ceux qui se lancent dans le domaine de la finance puisque le trading se fait désormais depuis n’importe où depuis une application mobile ou un ordinateur. Le référenceur ou le développeur auront aussi besoin de solutions informatiques spécifiques.

Les logiciels de simulation

Quand on se lance dans une activité de conseil, il est parfois indispensable d’avoir des outils de simulation. Il s’agit de programmes informatiques qui enregistrent un certain nombre d’informations pour pouvoir simuler au plus près une situation en fonction d’un certain nombre de critères. C’est le cas par exemple dans le cadre d’une activité de courtage en prêt immobilier ou en assurance. Les consultants peuvent ainsi comparer les offres des assureurs ou effectuer des simulations de prêt pour leurs clients sans avoir besoin de démarcher directement les prestataires. C’est aussi le cas des avocats qui disposent de simulateurs de pension alimentaire ou de prestation compensatoire par exemple.

Aujourd’hui, il est certain que l’informatique occupe une très grande partie de l’activité des freelance et les éditeurs de logiciels tentent de plus en plus d’adapter les fonctionnalités de leurs outils ainsi que leurs tarifs aux indépendants. 

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Urgence médicale à la maison, comment y remédier dans les conditions optimales ?

Les urgences médicales ont un caractère imprévisible et par conséquent surprennent lorsqu’elles...
Lire la suite