La cuisson des aliments : entre plaisir et santé!

cuisine saine

Quand on s’intéresse à l’alimentation et à la nutrition, il est important de se pencher sur la question de la conservation des propriétés des aliments qui peuvent être altérées par la cuisson. Évidemment, on cherchera à conserver le plus de nutriments et de vitamines possibles afin de bien nourrir notre organisme. Il y a trois grandes catégories de cuisson : les cuissons par concentration, les cuissons par expansion et les cuissons mixtes. Que l’on utilise un barbecue, une cocotte-minute, cet indispensable autocuiseur qui permet de conserver les vitamines des aliments ou une cocotte traditionnelle, entre plaisir et santé, le choix est parfois difficile à faire!

Les trois catégories de cuisson

La cuisson est l’opération qui par le biais de la chaleur, transforme physiquement et chimiquement les aliments : leur aspect, leur texture, leur goût et leur valeur nutritionnelle. La cuisson permet également de détruire des micro-organismes qui pourraient nuire à notre santé. A cet effet, la cuisson assure non pas une totale mais tout au moins une meilleure garantie sanitaire.La cuisson concentrique est une cuisson qui consiste à saisir certains aliments soit dans un liquide bouillant, soit dans un corps gras : frire, griller, rôtir, sauter, poêler, sous-vide, à la vapeur et en papillote. Ce type de cuisson vise à conserver les substances nutritives en formant une croûte sèche ou une enveloppe créée par le saisissement. La cuisson par expansion consiste à cuire dans un liquide : pocher et bouillir avec un départ à froid ou braiser. La cuisson mixte combine concentration (rissolage) et expansion (mouillage).

en formant une croûte sèche ou une enveloppe créée par le saisissement. La cuisson par expansion consiste à cuire dans un liquide : pocher et bouillir avec un départ à froid ou braiser. La cuisson mixte combine concentration (rissolage) et expansion (mouillage).

La cuisson à la vapeur : un passeport santé

Si l’on cherche à préserver les saveurs et les nutriments des aliments, on privilégiera la cuisson à la vapeur. En marmite, en cocotte-minute ou en papillote, vous serez servis! Cuisson facile entre toutes, elle est de loin la cuisson la plus recommandée par les nutritionnistes de tout acabit car elle permet de réaliser des plats sains en peu de temps. Il suffit souvent de tout simplement assaisonner pour valoriser les aliments: des herbes fraiches, des condiments, une bonne huile parfumée feront l’affaire! Elle est définitivement bénéfique pour la santé et met en valeur pratiquement tous les aliments.

La cuisson au barbecue : un passeport pour le plaisir!

La cuisson au barbecue est très prisée, mais elle est  souvent malmenée parce qu’elle présente des risques de libérer des substances cancérigènes. Ces substances sont libérées lorsqu’on chauffe à vif et qu’on cuit trop longtemps des viandes rouges sur le barbecue. De plus, les substances grasses qui tombent sur le feu en attisant les flammes brûlent la pièce de viande. C’est à ce moment précis, quand la viande est carbonisée que les substances toxiques peuvent se développer. Il est toutefois possible de cuisiner sur le barbecue en diminuant les risques d’exposition et d’augmenter la préservation des  nutriments. On recommande de manger moins de viande rouge, de cuire en papillote,  d’utiliser la cuisson indirecte ( l’aliment n’est pas placé directement sur la flamme), de ne pas badigeonner les aliments avec des marinades contenant des corps gras et surtout utiliser des plaques de cuisson pour barbecue. L’utilisation des ces dernières permet de mieux maîtriser la chaleur et cuire plus sainement vos grillades. S’informer sur les meilleures méthodes de cuisson au barbecue demeure un devoir. Ensuite, il ne reste qu’à jouir des saveurs uniques et remarquables de ce mode de cuisson.

Il ne faut pas oublier que le plaisir est aussi important que la santé!

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Si vous rêvez des Antilles…

Qui ne rêve pas tôt ou tard de visiter les Antilles ?...
Lire la suite