Savoir choisir sa raquette de tennis

Le tennis est un sport où le moindre détail peut avoir son importance, de la surface du terrain à la qualité des balles en passant par la météo. Mais alors que tous ces éléments touchent de manière équitable les deux joueurs, il y en a un autre qui n’influencera qu’un seul joueur et non son adversaire, c’est bien entendu le choix de la raquette. En fonction justement de la surface, des balles et de la météo, mais également en fonction de son adversaire, on pourra choisir une raquette légèrement différente des autres. Mais au moment de faire son achat principal, car il est impossible de posséder des dizaines de raquettes pour parer à toutes les éventualités à moins d’être un joueur professionnel, c’est surtout en pensant à son style de jeu et à son physique que l’on pourra trouver sa raquette idéale, qui répondra à la plupart de vos attentes, et ce, quelles que soient les conditions.

Se connaître soi-même et ses objectifs

Si vous voulez vous inspirer des pros tels que Federer et Djokovic, vous verrez que ceux-ci ne choisissent jamais leur raquette au hasard, et pourront même changer d’outil en cours de match pour appliquer une stratégie différente destinée à gêner leur adversaire, tout comme ils utiliseront des raquettes distinctes en fonction du tournoi disputé. Que ce soit sur terre battue, comme à Roland-Garros, ou sur dur, comme les tournois actuels avant l’US Open, les raquettes et leurs réglages pourraient être très différents.

Mais certaines caractéristiques de leur raquette resteront les mêmes au fil des ans, car leur style de jeu comme leur gabarit n’évolueront point. Et quand un joueur change drastiquement de raquette, il lui faut souvent plusieurs mois avant de retrouver des résultats positifs. Pour les joueurs plus amateurs que nous sommes, les éléments à prendre en compte en priorité au moment de l’achat de sa raquette sont le poids de la raquette, la taille du tamis et la grosseur du manche ainsi que le plan de cordage. Même si d’autres réglages peuvent aussi avoir leur importance comme l’équilibre, la rigidité et l’épaisseur de la raquette.

Effets ou puissance, il faudra choisir

Le poids est la base de votre raquette, et choisir la plus légère possible, comme on pourrait être tenté de prime abord, n’est pas forcément judicieux. En effet, une raquette plus lourde signifiera pouvoir mettre plus de puissance dans la balle, mais aussi amortira mieux les vibrations et diminuera donc le risque de blessure au bras et au dos et de devoir vous mettre au Pilates pour contrer ces nouvelles douleurs. Une raquette plus légère permettra de mieux maîtriser la balle mais est avant tout conseillée aux débutants. A partir du moment où votre niveau et celui de vos adversaires sont plus élevés, il faudra monter en poids, sans prendre bien sûr une raquette trop lourde sous peine de ne plus pouvoir la manier avec aisance.

La raquette est le prolongement du bras

Concernant la taille du tamis, le choix classique d’un tamis moyen ne vous fera prendre aucun risque. Mais si vous êtes un bon joueur aimant mettre beaucoup d’effet dans votre balle, vous pourrez privilégier un grand tamis car ceux-ci augmenteront la puissance de vos coups. A l’inverse, une raquette à petit tamis est conseillée aux joueurs jouant à plat et qui recherchent plus de précision dans leurs attaques.

Ne pas oublier le manche et le cordage

La grosseur du manche sera, elle, en général proportionnelle à la taille de votre main. En prise marteau, on estime qu’il faut garder l’espace d’un doigt entre votre main et votre annulaire pour avoir une grosseur de manche adaptée à votre morphologie. Mais là-encore, entre joueurs à plat et spécialistes des effets, une différence peut se constater. Les gros frappeurs préféreront les gros manches alors que les lifteurs privilégieront les petits. Là-aussi, le choix du manche est important pour éviter les blessures au poignet.

Enfin, si la raquette est le corps du tennis, le cordage en est le cœur. Celui-ci se calcule en fonction du nombre de cordes horizontales et de cordes verticales. En résumé, plus il y aura de cordes, et plus on aura de contrôle sur la balle, mais plus on perdra de la puissance. Les plans de cordage les plus utilisés sont le 16×19 pour les joueurs à la recherche de puissance, et le 18×20 pour ceux à la recherche de contrôle. On peut même trouver un cordage intermédiaire, le 16×20.

En résumé, on voit bien que c’est surtout en fonction de notre style de jeu, et surtout notre utilisation des effets ou des coups à plat, et de notre morphologie, que l’on pourra choisir la raquette la plus adaptée à nos besoins.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Personnalisez votre cuisine avec un fond de hotte

L’aménagement d’une cuisine prend habituellement beaucoup de temps. Il est essentiel de...
Lire la suite