Santé : comment bien se nourrir lors d’un road-trip à moto ?

bien manger road trip moto

Les road-trip à moto promettent de s’évader, de profiter du grand air et de vivre une aventure mémorable à condition de s’y être bien préparé. Pour rester en forme durant le trajet, il faudra notamment repenser aux questions alimentaires. Comment bien se nourrir lors d’un road-trip en hiver à moto ? Nos conseils.

Bien s’hydrater

manger equilibrePasser toute la journée sur sa bécane, le casque vissé sur la tête et les pieds sur le levier de vitesse, est épuisant, surtout lorsqu’il faut en plus affronter le froid. Pour éviter l’hypothermie et la perte de concentration durant le trajet, il est impératif pour le motard de se nourrir correctement. La première chose à retenir, c’est qu’il faut s’hydrater fréquemment et pour se parer au grand froid, il n’y a rien de mieux qu’une boisson chaude.

Thé et cafés sont tous les deux conseillés, car ils aident à réduire la sensation de fatigue, à améliorer la vigilance et à favoriser la concentration. Il convient néanmoins de rappeler que ce sont des stimulants, la théine comme la caféine sont certes, des dopants pour retrouver la forme, mais si on les ingère à forte dose, cela peut provoquer des symptômes comme la nervosité, le mal de tête, la déshydratation ou encore l’épuisement. L’autre alternative saine est le bouillon de légumes, gorgé de sels minéraux et de vitamines, il booste l’organisme et permet de retrouver rapidement une bonne forme.

Bien réguler les prises de repas

Le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée lorsqu’on souhaite garder un bon équilibre alimentaire, surtout en hiver. Il en va de même lors des trajets à moto, on prend soin de prendre un repas riche en glucides (pain complet, biscottes), en protéines (céréales, fruits secs) et en lipides (laitages, fromages). On s’assure également de faire le plein de vitamines C et on évite tout ce qui est graisses saturées qui alourdit le système digestif. À midi, on évite les plats trop riches (en sauce ou mijotés) et on préfère les assiettes de poisson, de légumes et autres crudités, faciles à digérer et qui assurent de bons nutriments, favorisant ainsi la circulation du sang.

Pour ce qui est des collations, on évite les sucreries et les hamburgers ou autres produits de fast-food riches en graisses saturés, en sel et sucre raffiné et en graisses hydrogénées. Il vaut mieux opter pour les barres de céréales, les fruits secs et la barre chocolatée qui sont riches en glucides simples, permettant ainsi de reconstituer rapidement les réserves d’énergie du corps. On n’oublie pas non plus de faire le plein de vitamines C (agrumes, compléments vitaminés) et D (champignons, sardines, huîtres, beurre…) qui aide à mieux affronter le froid et à résister aux infections.

Enfin, pour s’assurer de rester en bonne santé durant le trajet en moto, on veillera à bien s’équiper contre le froid. Cagoule, casque intégral, blouson doublé, pantalon en gore-tex, gants chauffants et vestes imperméable sont ainsi indispensables. On n’oubliera pas non plus d’emporter des collations et un thermos dans son sac à dos pour se parer aux sensations de petites fringales.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Comment se préparer pour un voyage à moto ?

Sortir hors des sentiers battus, faire ses bagages et se lancer dans...
Lire la suite