Les avantages et inconvénients de la motorisation enterrée

motorisation de portail enterrée

L’automatisme de portail n’a que des avantages. Déjà, elle facilite les allers et venues au quotidien car il n’est plus nécessaire de descendre de voiture à chaque fois que l’on passe l’entrée. Comme l’ouverture et la fermeture du portail motorisé se fait au moyen d’une télécommande, cela le rend ultra-pratique. Voici notamment les principaux avantages et les quelques inconvénients à connaitre avant de s’atteler à la pose d’une motorisation pour portail à battant.

Les avantages de la motorisation enterrée

Il convient de rappeler que la motorisation portail faac permet d’automatiser l’ouverture et la fermeture d’un portail coulissant ou d’un portail battant. Plus concrètement, la motorisation enterrée est un système de motorisation pour portail battant. Le concept séduit à bien de niveau puisque déjà d’un point de vue esthétique, la motorisation enterrée s’avère incontournable pour ceux qui ne souhaitent pas se retrouver avec une structure trop visible. Enfouie dans le sol, elle est entièrement invisible et ne prend pas de place comme c’est le cas avec les autres types de motorisations à portails battants.

choisir portail coulissantComme son nom l’indique, la motorisation enterrée se compose d’un moteur portail qui est enterré dans le sol sous chaque extrémité du portail. Adaptée à tous les types de portail battant, la motorisation enterrée s’adapte aussi bien à un modèle de portail en PVC, en alu ou en bois. Côté performance, ce genre d’automatisme de portail assure une ouverture et une fermeture rapide de vos battants jusqu’à un angle de plus de 180 °. Que le portail présente un système à piston ou à vérins, il faut savoir que la motorisation enterrée s’adaptera aisément à la structure présente et assure un bon niveau de performance. Robuste et efficace, la motorisation enterrée ne se détériore pas avec le temps et comme elle reste bien enfouie dans le sol, les risques de dysfonctionnements sont réduits. Pour ce qui est du côté pratique, ce type de motorisation est facile à activer puisqu’il suffit de lancer le moniteur de détection ou d’appuyer sur la télécommande pour lancer l’ouverture et la fermeture du portail automatisé. En ce qui concerne l’entretien de la motorisation enterrée, comme les risques de pannes sont réduits avec ce genre d’automatisme de portail battant, un entretien du moteur portail tous les deux ans sera amplement suffisant.

Les inconvénients de la motorisation enterrée

Du côté des inconvénients de l’automatisme enterré, il n’y a pas de nombreux points à citer sauf peut-être la pose de ce type de motorisation pour portail battant qui reste assez contraignante. Comme le mécanisme doit être enterré dans le sol, cela requiert des travaux de maçonnerie et quelques connaissances en électricité. En plus de la pose du moteur, il faudra en effet penser à raccorder les câblages avec l’automatisme de portail pour qu’il soit fonctionnel. À noter qu’une arrivée de tension de 220 volts est généralement nécessaire pour assurer le lancement du moteur de portail. Enfin, il convient de rappeler que la motorisation enterrée est nettement plus recommandée aux nouvelles installations plutôt qu’aux portails existants, ceci afin de minimiser la difficulté de la pose.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Quels sont les avantages d’utiliser les services à la personne ?

Le recours aux services à la personne est aujourd’hui devenu une véritable...
Lire la suite