Réussir son implantation sur le marché des pays émergents

pays emergents

D’après la définition de l’encyclopédie Larousse, un pays émergent est un pays en développement qui se distingue des autres pays de sa catégorie de part ses résultats macroéconomiques supérieurs à la moyenne et son taux de croissance élevé.

Aujourd’hui, le marché des pays émergents représente un enjeu crucial pour les industriels. En effet, ceux qui réussissent leur implantation dans ces pays peuvent profiter de leur forte croissance, de la prime au premier entrant ou encore de leur évolution démographique positive.

Cependant, un industriel qui souhaite entrer sur un marché émergent se doit de repenser entiérement sa stratégie en remettant en question le schéma à succès qu’il applique dans les pays développés.

1ère condition de succès : connaître les besoins de ses potentiels clients  

Reproduire l’offre commercialisée dans les pays développés sur les marchés émergents serait une grossière erreur.

En premier lieu, l’industriel doit se prêter à une étude macroéconomique du marché pour pouvoir adapter son offre. Ensuite, cette analyse pourra être complétée par une étude de terrain qui lui permettra de comprendre concrètement les besoins de ses futurs clients.

Après une étude de l’aspect réglementaire et de la concurrence, l’industriel sera en mesure d’adapter les spécifications et la conception de son produit aux exigences locales. Ainsi, cette démarche d’analyse de la valeur lui permettra de savoir quelles sont les fonctions à supprimer, ajouter ou modifier de son produit.

2ème condition de succès : faire preuve d’agilité grâce à la conception modulaire

L’industriel qui souhaite adresser différents marchés simultanément doit être capable de répondre aux contraintes que cette diversité entraîne. Ainsi, la mise en place d’une offre sous forme de conception modulaire, qui consiste à créer des blocs techniques pour chaque fonction du produit, lui permettra de couvrir sa gamme entière.

Par ailleurs, cette logique de conception modulaire sera potentiellement complétée par une conception à coût objectif qui permettra d’optimiser le coût de chaque module.

3ème condition de succès : Réussir son déploiement

La dernière condition à prendre en compte pour réussir son implantation dans les pays émergents est de réussir le déploiement de son produit sur le nouveau marché adressé.

La réussite du déploiement du produit sur le marché passe entre autres par une optimisation de la supply chain et par la maîtrise du time-to-market. En outre, si les délais de Time-to-Market sont tenus et la supply chain optimisée au juste besoin, l’industriel pourra avoir accès à la prime au premier entrant.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

La cuisson des aliments : entre plaisir et santé!

Quand on s’intéresse à l’alimentation et à la nutrition, il est important...
Lire la suite