Quel revêtement mural choisir ?

Vous envisagez faire la rénovation de votre logement ou d’une pièce en particulier ? Le changement du revêtement mural de votre domicile s’avère une étape à ne point négliger. En effet, les travaux de revêtements muraux cumulent des avantages techniques (résistant à l’humidité ou au temps, isolant…) et esthétiques exceptionnelles.

Cette solution permet de créer une ambiance particulière tout en apportant un aspect neuf à sa décoration intérieure. Cependant, il existe de nos jours, une grande variété de possibilités pour habiller ses murs afin de leur donner du caractère. Pour faire un choix adapté à vos besoins, il est important de connaitre les différentes possibilités qui s’offrent à vous.

Découvrez dans cet article quel type de revêtement mural choisir pour personnaliser la décoration de votre appartement.

Le bois

Depuis quelques années, les panneaux de bois ont fait un grand retour dans la décoration murale des maisons. Ils constituent un meilleur choix pour une pièce, un couloir ou même l’extérieur de votre maison. Les avantages d’un tel choix sont nombreux. D’abord, le revetement mural bois permet de dissimuler toutes les imperfections de vos murs.

Il confère également une bonne isolation (acoustique et thermique) à votre logement. De ce fait, ce choix permet empêcher la chaleur ou le froid de s’échapper de votre pièce. En hiver comme en été, vous bénéficierez donc d’un bon confort. On n’oublie pas que cela vous aidera à faire des économies sur votre facture d’électricité puisqu’il évite la dissipation de la chaleur de l’intérieur vers l’extérieur.

L’installation des panneaux muraux en bois est également une excellente solution pour être protégé des nuisances sonores notamment des bruits de la rue. Beaux et naturels, les panneaux en bois feront plaisir à tous ceux qui sont à la recherche d’une atmosphère chaleureuse et conviviale. Par ailleurs, notifions que l’entretien de certaines variétés de bois naturel exotique comme le bambou, le teck ou le wengé prend beaucoup de temps.

La Peinture

La peinture est sans aucun doute le revêtement mural classique pour personnaliser un mur et donner une autre dimension à une pièce. Déclinée dans une infinité de couleurs et de styles, elle est dotée de propriétés lui permettant de s’adapter à tous types de pièces et supports. En général, on distingue deux grandes catégories de peinture à savoir :

  • Peintures à l’eau : ce type de peinture ne dégage pas trop d’odeur et est moins nocive. Difficiles à poser, les peintures à l’eau ont un temps de séchage plus rapide. Elles nécessitent cependant un entretien plus délicat. Vous avez le choix entre la peinture acrylique à base d’eau et de résine qui est d’ailleurs la plus utilisée et les peintures naturelles qui contiennent des éléments d’origine végétale ou minérale ;
  • Peintures à l’huile : très tendues et faciles à entretenir, les peintures à huile sont réalisées à base de solvants organiques. Elles dégagent une forte odeur qui est considérée comme toxique pour l’organisme. La peinture glycéro est la plus utilisée parmi les peintures à huile.

En plus de vous offrir un rendu plus artistique, ce revêtement mural offre d’autres avantages comme la régulation de l’humidité, l’amélioration de l’isolation thermique.

Le carrelage mural

Généralement utilisé dans les pièces humides, le carrelage mural s’invite également dans un salon ou un couloir. Ce type de revêtement mural existe sous différentes formes. Les plus courants sont en faïence, cérame, en ciment, en pierre naturelle ou en mosaïque.

Le carrelage mural en faïence

La faïence est un revêtement mural en céramique qui est conçu en plusieurs motifs et couleurs. Traditionnellement, elle est utilisée pour recouvrir les murs d’une salle de bain ou la crédence d’une cuisine. Il est déconseillé d’opter pour les faïences d’entrée de gamme, car elles sont peu résistantes aux chocs.

Le carrelage mural en grès cérame

Ce type de carrelage est conçu pour recouvrir les sols. Robuste et facile à entretenir, le carrelage mural en grès cérame se décline en plusieurs finitions et coloris. Il a l’avantage d’imiter parfaitement les matériaux comme le bois, pierre naturelle, béton, cuir, etc. Il existe divers types de carrelage en grès cérame ayant chacune des propriétés propres :

  • Le grès cérame pleine masse : c’est le plus résistant d’entre eux. Toutefois, il est disponible en peu de finitions ;
  • Le grès cérame émaillé : très sensible aux rayures, il est disponible dans plusieurs finitions ;
  • Le grès cérame poli : c’est un matériau qui est fragile. Il est très apprécié pour son aspect brillant ;

Le carrelage mural en ciment

Les carreaux de ciment sont très tendance en raison de leur côté rétro et de leur solidité. Réputés pour leur esthétique, ils peuvent être posés sur tous les types de murs intérieurs (pièce sèche ou humide) après avoir été traités avec de l’hydrofuge et l’oléofuge. Ce type de carrelage requiert un entretien régulier.

L’application d’un mélange d’eau et de savon noir est conseillée de temps en temps pour préserver son aspect d’origine.

Le carrelage mural en pierre naturelle

Matériau lourd et noble par excellence, la pierre naturelle doit recevoir lors de sa fabrication un traitement anti-humidité et anti-tâches. Que ce soit une pierre naturelle en granit, en marbre, en travertin ou en ardoise, la manipulation et la pose de ce type de revêtement requièrent un savoir-faire particulier dans le domaine.

Le carrelage mural en mosaïque

C’est le revêtement mural idéal pour les salles de bain. Ce format de carrelage est disponible dans plusieurs matériaux comme le grès, la pâte de verre, la pierre naturelle, etc. Par un mélange de couleur ou en créant des motifs façon pixel art, la mosaïque offre à votre intérieur un style unique. La mosaïque jouit d’un entretien facile et est résistante à l’humidité et aux tâches.

Le papier peint mural

Très en vogue, le papier peint a connu une grande modernisation ces dernières années. Pour répondre aux besoins et envies de tous, il se décline en plusieurs motifs, couleurs et matière. On trouve sur le marché trois catégories de papiers peints :

  • Papier peint traditionnel : fragile et peu coûteux, le papier peint traditionnel ne peut pas être utilisé pour recouvrir les pièces humides. Il est constitué d’une ou plusieurs feuilles de papier. Il peut être en version simplex c’est-à-dire contenant une simple feuille de papier ou en version duplex avec une feuille de papier et sous-couche. C’est la version duplex qui est la plus recommandée pour une pose plus aisée et plus résistante. Cependant, le papier peint traditionnel redoute les changements de température et l’eau ;
  • Papier peint vinyle : Résistant à l’eau, imperméable et facile à entretenir, le papier peint vinyle est constitué d’une feuille de papier recouverte d’une couche de PVC. C’est le revêtement idéal pour tout type de pièces y compris celle qui est humide. Il se décline en plusieurs variantes dont la plus plébiscitée est le papier peint vinyle expansé. Ce dernier dispose d’une couche en PVC qui a été chauffée afin de créer des motifs en relief dans votre intérieur. C’est le revêtement à poser si votre mur est légèrement irrégulier ;
  • Papier peint intissé : Le papier peint intissé est célèbre pour sa robustesse, son toucher agréable et son entretien aisé. Il est composé de fibres de cellulose qui est recouverte d’un film de vinyle. L’intissé est votre meilleur atout pour cacher les petites imperfections d’un mur à recouvrir (petits trous ou fissures légères).

Le lambris mural

C’est un revêtement mural qui est constitué de lames de bois ou de PVC qui sont assemblés entre elles. Apprécié pour son côté chaleureux et traditionnel, il peut être posé sur un mur ou sur un plafond. Le lambris améliore l’isolation thermique et phonique de votre intérieur et se distingue en trois formes :

  • Lambris en bois brut : ce type de lambris dispose d’un aspect naturel et rustique. Il n’est pas adapté pour les pièces humides à moins que vous choisissiez une variété de bois exotique ou traité contre l’humidité ;
  • Lambris en bois revêtu : il est constitué de fibres de bois qui sont recouvertes par une couche de papier mélaminé ou un placage en bois. Moins résistant, il peut prendre l’aspect de la plupart des essences de bois ou d’autres matériaux comme la pierre naturelle. Le lambris en bois revêtu n’est pas trop adapté aux pièces d’eau ;
  • Lambris en PVC : ce type de lambris est polyvalent, robuste et facile à entretenir. Disponible en plusieurs finitions et couleurs, le lambris en PVC convient à tout type de pièces et est en mesure d’imiter le bois, le métal ou la pierre. Son seul point faible est son coût qui est un onéreux.

Le béton ciré

Le béton ciré est un revêtement moderne qui est très en vue de nos jours dans les magazines de décoration. C’est le revêtement parfait pour ceux qui désirent avoir un intérieur brut aux accents industriels ou un loft avec un style new-yorkais. Facile à laver et très étanche, ce matériau offre une esthétique remarquable et un touché agréable. Il peut être appliqué dans la cuisine ainsi que dans la salle de bain et est disponible dans une centaine de coloris.

0 replies on “Quel revêtement mural choisir ?”