Quel remboursement pour les médecines alternatives ?

Les médecines douces prennent de plus en plus le pas sur la médecine conventionnelle. Plusieurs individus se tournent vers cette méthode pour se soigner. Pourtant, ces thérapies ne sont pas souvent prises en charge par la Sécurité sociale. Ainsi, pour être remboursé, il faut souscrire à une complémentaire santé.

La thérapie prise en charge par la Sécurité sociale

Il convient de rappeler que la Sécurité sociale rembourse uniquement les frais d’hospitalisation, les soins courants, l’optique et les soins dentaires. Si vous vous tournez vers la médecine alternative et vous voulez prétendre à un remboursement, vous devez impérativement souscrire une assurance maladie et choisir parmi les nombreuses formules supplémentaires offertes par votre compagnie d’assurance. Sachez tout de même qu’il existe aujourd’hui des mutuels spécialisés en médecine douce.

En réalité, la Sécurité sociale ne prend en charge que des cas spéciaux de thérapie douce. Et encore, pour bénéficier d’un remboursement, vous devez opter pour une formule haut de gamme.

Autre point à retenir : une mutuelle santé est modulable. Autrement dit, s’il vous prend l’envie d’ajouter ce type de forfait à votre assurance maladie, vous pouvez effectuer les modifications à tout moment. L’astuce est de choisir le bon assureur (rapport qualité/prix).

Remboursement médecine alternative : comment trouver une assurance complémentaire ?

Actuellement, la majorité des contrats de mutuelle intègrent un forfait pour la médecine douce. Les formules intermédiaire et haut de gamme sortent particulièrement du lot. Cela signifie tout simplement que question choix, vous n’aurez aucun souci à vous faire. Veillez cependant à choisir la bonne mutuelle afin de tirer avantage de votre contrat.

Pour dénicher les meilleures offres d’assurance complémentaire, la meilleure chose à faire est de demander un devis, puis de faire un comparatif. Parmi les éléments à prendre en compte figurent les garanties incluses, le niveau de prise en charge et le tarif.

Sur Internet, vous trouverez facilement des comparateurs de complémentaire de santé. Certains d’entre eux sont entièrement gratuits et vous permettent de rester anonyme. Après que vous ayez choisi la mutuelle à laquelle vous souhaitez souscrire, tout ce qu’il vous reste à faire, c’est vous inscrire sur le site de l’assureur.

Comment déterminer son besoin de remboursement en médecine alternative ?

Passer par un comparateur en ligne ne suffit pas pour trouver la meilleure d’assurance complémentaire santé. Vous devez également prendre en considération vos besoins. Quel type de soin envisagez-vous ? Quel type de thérapie douce souhaitez-vous suivre ? Quelle serait la fréquence annuelle de vos thérapies ? Combien coûtent-elles ? Les réponses à ces questions vont vous permettre d’établir un budget approximatif (ou maximal).

Pour simplifier votre tâche, pensez à consulter la liste des spécialistes pris en charge par les mutuelles spécialisées en médecine alternative. Eh oui ! Vous ne serez pas remboursé si les séances ne sont pas prises en charge.

Enfin, et non des moindres, sur les sites destinés aux comparatifs, n’oubliez surtout pas de comparer le montant à débourser en une année pour votre nouvelle complémentaire santé et l’ancienne. C’est seulement après avoir obtenu une réponse que vous pouvez prendre une décision en toute connaissance de cause.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Comment réussir son sevrage tabagique ?

Dire « Adieu » à la cigarette n’est pas chose aisée ! C’est néanmoins la...
Lire la suite