Confinement : les offres s’accumulent pour les formations trading

Le premier confinement a entrainé un regain d’intérêt des épargnants français pour les marchés financiers. Les courtiers en ligne ont enregistré un nombre recours de nouvel arrivant sans pouvoir garantir la réactivité des inscriptions. 

Si la brutale baisse des actifs financiers est le premier responsable de ce phénomène, on se demande si il est bien justifié au regard des opportunités réelles. 

En tout état de cause, on ne saurait profiter d’une belle opportunité sans formation préalable… alors cette fois-ci les formateurs modulent leurs offres. De quoi nous pousser à faire un tour d’horizon (et d’opportunités ?) de cette nouvelle tendance.

Le confinement, est-ce une opportunité pour se lancer en bourse ? 

On assiste aujourd’hui à de nombreux reconfinements – partiels ou totaux – dans le monde qui ne vont pas manquer d’avoir des répercussions sur l’économie. Même si les États et les banques centrales interviennent fortement en soutien des entreprises touchées de plein fouet, une baisse des marchés financiers, sans doute moins forte qu’en mars dernier, ne peut être exclue selon divers analystes. Déjà, ce mouvement ne s’est pas fait attendre et les mesures restrictives face à la crise sanitaire ont entraîné ces jours derniers « un vent de frayeur sur les bourses en Europe et outre-Atlantique, après les angoisses du mois de mars. Personne n’a été épargné : -8,6% à Francfort, -7,0% à Milan, -4,8% à Londres, -6,4% à Paris… à la clôture vendredi. »

Des bourses qui dévissent, cela peut-il constituer le moment opportun pour se lancer ? Rappelons-nous, « c’est le moment d’investir en bourse ! » s’était exclamée Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances le 10 mars 2020, alors que s’annonçait le premier confinement. 

Sans doute mais attention !  

Le trading n’est pas un jeu de hasard

Se lancer en bourse est une chose sérieuse, exigeante, et nécessite avant toute chose de s’y préparer. Les risques sont réels pour les capitaux que l’on y engage. Il faut savoir que 90% des investisseurs particuliers perdent de l’argent chaque année en bourse. Certains se ruinent, s’endettent, d’autres ne résistent pas à une forme d’addiction.

Les expériences malheureuses sont fréquentes pour ceux qui se livrent à cette activité sans filet, confiants dans leur seule intuition ou dans les conseils qui se veulent avisés de leur entourage, d’experts auto-proclamés ou d’influenceurs de tout poil. Une formation sérieuse est un préalable si l’on veut faire du trading autre chose qu’un passe-temps, une expérience parmi d’autres, sans grands enjeux, en un mot si l’on veut se professionnaliser et, sinon en vivre, du moins gagner de l’argent.  

Mais alors, comment se former ? L’offre de formation existe, elle est même pléthorique sur le marché, entre propositions gratuites, offres payantes mais attractives car au prix peu élevé, offres plus poussées incluant création d’un portefeuille et accompagnement dans la définition d’une stratégie. Il est donc nécessaire avant de se décider d’explorer à fond le marché des opérateurs et de ne pas hésiter à se faire aider par ceux dont c’est le métier.  Par chance, ils existent et des traders confirmés, expérimentés, conscients des pièges résultant de l’opacité du marché des formations, réalisent des tests objectifs d’évaluation des formations et proposent leurs conclusions en libre accès. 

Les bons plans s’accumulent…

Sur lesformationstrading.fr, plusieurs formations trading font l’objet d’un examen selon une grille de notation permettant de faire ressortir celles soucieuses du respect des bonnes pratiques, d’un véritable approfondissement du sujet et d’un accompagnement digne de ce nom du futur trader. Ceci, sans oublier l’analyse du rapport qualité-prix de la formation proposée. 

Valeur ajoutée non négligeable du site, les évaluations et informations qu’il délivre se doublent de l’offre de conditions avantageuses dans la souscription aux formations testées et jugées efficientes. 

Ainsi, par exemple, est-il possible de bénéficier de  25% de réduction avec le code promo 4G6964A sur un abonnement à la formation proposée par Interactiv Trading (IVT) qui présente de multiples poins forts : des professionnels expérimentés à sa tête, des compétences dans les différents actifs  (indices, forex, action et crypto-monnaie) ainsi que dans les façons de trader, une formation au contenu extrêmement riche, une vraie stratégie, des services globaux et un bon rapport qualité-prix (sutout avec la remise !). Mais des bruits courent selon lesquels les conditions risquent d’évoluer avec une hausse substantielle des tarifs sauf pour les anciens abonnés. Raison de plus de ne pas tarder à se lancer….  

Autre piste intéressante : une remise de 20% est accessible sur une offre de formation très complète, en one shot (pas d’abonnement, ni de modules complémentaires à acquérir par la suite) et dont le rapport qualité-prix est exceptionnel. Il s’agit de “la stratégie du moindre risque” de Julien Flot qui développe un concept inédit d’analyse globale des actifs boursiers, considère la protection du capital comme une priorité et dispense en quantité une information de qualité grâce à de nombreuses vidéos. Voilà une formation parfaite pour celles et ceux qui désirent s’initier ou se remettre à la bourse dans les meilleures conditions. Julien Flot agit en outre en toute transparence : il donne à tous ses lecteurs, ses positions, ses performances et son pourcentage investi, ce qui ne peut que rassurer ceux qui le suivent… Attention toutefois, il est en train de développer une nouvelle formule beaucoup plus onéreuse qui risque de se substituer à l’actuelle formule. 

Si le confinement offre du temps, il n’est pas question de perdre inutilement son argent que ce soit sur les marchés financiers, ou dans une formation. Le trading reste une activité risquée, il convient de comprendre son fonctionnement avant d’investir.  

Plus d'articles de Perspectives Magazine

L’assurance vie est-elle encore le meilleur placement ?

Depuis quelques mois, les collectes sur les contrats d’assurances vie sont en...
Lire la suite