Comment financer sa formation pour devenir rédacteur web ?

financez votre formation de rédacteur web

En ce temps de confinement, nombreux sont ceux qui se cherchent de nouvelles occupations, quelles soient lucratives ou non. L’écriture fait partie des activités intellectuelles qui peuvent être source de revenus tout en travaillant de chez soi. Comme beaucoup de secteurs d’activités, l’écriture est pluri-forme et l’une des catégories les plus recherchée actuellement est la rédaction pour le web. Au-delà du talent et de l’imagination nécessaires pour devenir un bon rédacteur, le métier de rédacteur web obéit à des règles strictes qu’il convient de parfaitement maîtriser. Il est donc vivement recommandé de se former auprès d’organismes spécialisés. Vous avez peur que le coût financier de la formation soit un frein ? N’ayez crainte, voici comment obtenir des aides financières pour votre future formation de rédacteur web.

Un financement adapté aux salariés et demandeurs d’emploi

Si vous êtes salarié, financez votre formation de rédacteur web grâce aux opérateurs de compétence autrement appelés OPCO. Ces derniers remplacent depuis début 2019 les anciens organismes paritaires collecteurs agréés que l’on appelait communément OPCA.

Leur rôle principal était de collecter les fonds de la formation professionnelle auprès des entreprises. Et désormais les OPCO ont des missions un peu différentes. Ces derniers financent les contrats d’apprentissage ou de professionnalisation et favorisent également la transition professionnelle des salariés grâce à la mobilisation de leur CPF, compte personnel de formation.

Dans ce cas, l’entreprise du salarié peut participer aux frais de formation et demander une aide auprès d’un OPCO en complément du CPF. Pour lancer ce processus d’aide, il est important de se mettre en relation avec le service des ressources humaines pour définir quel opérateur de compétences pourra financer votre formation.

Si vous êtes demandeur d’emploi, le conseiller Pôle Emploi peut être un appui pour vous accompagner dans vos démarches. Il vous aidera à constituer un dossier de projet de formation grâce à l’Aide Individuelle à la Formation (AIF) qui viendra alors en complément d’autres dispositifs de financement comme ceux des OPCO ou en faisant appel à votre CPF.

En cumulant les différentes subventions, c’est ainsi la quasi-totalité des frais de formation qui pourra être prise en charge. L’avantage de l’AIF est d’être versée directement à l’organisme de formation et n’oblige pas à faire l’avance des fonds.

Un financement adapté pour les indépendants ou freelance

La grande nouveauté intervenue en janvier 2019 concerne les autoentrepreneurs et les gérants d’EURL qui peuvent désormais utiliser leur compte personnel de formation (CPF) au même titre que les salariés.

Pour cela, il leur faut s’adresser au fond d’assurance formation (FAF). La demande peut se réaliser en ligne et les informations nécessaires se trouvent sur l’attestation de contribution qu’il est possible de télécharger sur le site de l’URSSAF ou sur celui de la sécurité sociale des indépendants en fonction du statut de chacun.

Le plus important reste en premier lieu de trouver le bon organisme de formation et de prendre connaissance du contenu proposé. Enfin, le prix de la formation ne doit pas être le critère essentiel de votre décision, même s’il influencera certainement votre choix.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

La clé USB, objet publicitaire ou cadeau d’affaires ?

Acquérir de nouveaux clients et fidéliser sa clientèle est l’objectif quotidien de...
Lire la suite