Comment appréhender une utilisation sûre autour d’un portail motorisé ?

L’utilisation sûre des portails à motorisations ne concerne pas uniquement les composants individuels du système de motorisation. Cela tient en compte également la manière dont ils sont combinés pour s’adapter à un ensemble particulier de circonstances, et ce qui est fait au fil du temps pour maintenir la sécurité. À tout moment, un portail motorisé doit répondre de manière sécurisée à l’interaction de tout utilisateur. La conception du portail automatique doit prendre en compte le fait que les interactions prévisibles peuvent aller bien au-delà d’une utilisation normale de la motorisation pour portail, ainsi que l’usure normale et les influences néfastes de l’environnement pouvant nuire au fonctionnement (vent, pluie, neige…).

Assurer la sécurité par la conception du portail et de la motorisation

Cela dépend en grande partie de la manière dont les différents composants (commutateurs, télécommandes, interphone, signal clignotant, capteurs, encodeur, rail, crémaillères, contrôleurs et moteurs) sont assemblés et connectés entre eux pour répondre à un environnement d’utilisation optimale. Compte tenu des vastes modèles de portail automatisé actuellement disponible, tel qu’on peut le découvrir sur https://vitefaitbienfait.net/meilleure-motorisation-portail-battant/, le choix du type (portail battant, coulissant, portillon, porte de garage sectionnelle ou basculante) n’influence en rien les mesures de sécurité à considérer pour l’utilisation.

La sécurité autour de l’automatisme de portail est généralement assurée par une combinaison de méthodes :

– Conception et installation de portail prévues pour éliminer les risques tels qu’un portail coulissant qui s’enfonce dans une pente, qui se déraille ou sort de la voie et tombe.

– Stabilité et résistance des supports (gonds, vérins, bras articulés) et des fondations (piliers, murs, clôtures) pour résister de manière adéquate aux forces dynamiques résultant du poids du portail électrique en mouvement et des effets du vent. Cela afin de minimiser les effets néfastes sur les actionneurs, photocellules et les systèmes de détection.

– Protection fixe pour empêcher ou restreindre l’accès aux engrenages d’entraînement de la motorisation de portail. Mais aussi clôturer l’arrière des portails coulissants pour éviter les risques de cisaillement entre le vantail du portail et les pièces fixes.

– Contrôle de la vitesse, y compris la décélération à l’approche de la fin de course ou du mouvement de rotation en cas de risque d’écrasement.

Les responsabilités à considérer en cas d’entretien

Les composants peuvent s’user et tomber en panne, parfois de manière catastrophique. Comme la plupart des machines, les portails électriques doivent être entretenus pour rester sûrs d’utilisation. Les portails motorisés faisant partie de lieux de travail ou de parties communes d’un complexe résidentiel seront soumis à la loi sur la santé et la sécurité en matière de contrôle d accès. Les occupants, les propriétaires et les responsables des lieux auront la responsabilité constante de la sécurité de tous les utilisateurs et de tous ceux qui pourraient être confrontés au portail.

Ceux qui entreprennent des travaux sur un moteur de portail, qu’il s’agit d’une motorisation de portail battant ou d’une motorisation portail coulissant, sont responsables de ce qu’ils font et de laisser la machine dans un état sûr. Cela peut inclure l’arrêt et la coupure du courant si l’équipement doit rester dans un état dangereux. Des modifications substantielles peuvent nécessiter une réévaluation, voire dans certains cas un nouveau marquage CE par l’intervenant effectuant les modifications.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Comment réaliser un bon sourcing fournisseur ?

En premier lieu, sait-on parfaitement ce qu’est le « sourcing » ?...
Lire la suite