Top 10 Meilleure Carrelette Rubi 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouvelle Carrelette Rubi ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Carrelette Rubi pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir la meilleure Carrelette Rubi !

Notre sélection de carrelette rubi

Guide d’achat carrelette rubi

Fréquemment utilisé pour les travaux de revêtement de sol, comme le carrelage, la carrelette est devenue un instrument incontournable. Au nombre des marques disponibles sur le marché, il y a la marque Rubi. Les carrelettes Rubi ont des caractéristiques un peu différentes de celles des autres. Voici un peu ce qu’il faut en savoir pour effectuer vous-même des tests et des comparatifs pour aboutir au meilleur choix.

La petite histoire de la carrelette ou coupe-carreaux Rubi

La première carrelette professionnelle Rubi a vu le jour en 1951. À cette époque, le nom attribué à l’outil coupeur était « coupe-carreaux et mosaïque Rubi ». En 1953, une amélioration majeure de l’outillage lui a valu le premier prix (la médaille d’or) dans l’événement « National Exhibition of Inventions » qui s’est tenu en Espagne, à Barcelone. À partir de ce moment, les innovations se succédèrent et à la fin des années 50, la marque remplaçait l’acier par des disques en carbure de tungstène. Cette amélioration particulière a permis aux coupe-carreaux professionnels de Rubi d’avoir des performances beaucoup plus conséquentes.

À la fin des années 80, la marque a été contrainte à encore plus innover, notamment en raison de l’apparition des carreaux en porcelaine. Ce matériau était en effet particulièrement dur et permettait de créer des carreaux de plus en plus gros. En 1993, Rubi a donc produit le modèle TX-2000 qui était la carrelette la plus puissante de l’époque.

De nos jours encore, les outillages réalisés par la marque figurent parmi les plus prisés, tant par les professionnels que par les amateurs de bricolage.

Qu’est-ce qu’une carrelette Rubi ?

Une carrelette est un appareil manuel utile au carreleur. Il lui sert au découpage de carreau. Il est constitué de métal et comprend plusieurs parties. Il y a le plateau métallique destiné à recevoir le carreau qui devra être coupé, ensuite il y a la paire de railles, entre laquelle se trouve une molette. C’est ce dernier outil qui permet de rayer le carreau. Enfin, il y a le séparateur grâce auquel il est possible d’exercer la pression qui permettra de rendre effectif le découpage du carreau.

La carrelette est un outil devenu indispensable dans le travail du carreleur, mais il est aussi utilisé par tous les ouvriers qui éprouvent d’une manière ou d’une autre le besoin de couper des objets en céramique. Rubi n’est ici que la marque de la carrelette présentée dans cet article. C’est une machine qui a des spécificités qui le différencient de ses concurrents. Mais voyons déjà comment fonctionne la carrelette Rubi.

Comment fonctionne une carrelette ?

Le fonctionnement de la carrelette Rubi n’est pas pour autant différent de celle des autres carrelettes. Pour couper avec cet instrument, il faut prendre le carreau, le placer sur le plateau en métal. Par contre, il faut prendre le soin de le glisser vers la partie inférieure du plateau, c’est-à-dire à l’endroit où se situe la molette. Le carreau doit donc se trouver en dessous des deux railles. Il doit être bien fixé. Il est souvent recommandé de réaliser un repère sur la plaque de carreau afin que la coupe ne soit pas différente de ce que vous avez prévu. Enfin, saisissez la molette par le biais du manche. Celui-ci vous permettra d’exercer la pression adéquate pour réaliser la coupe du carreau.

Le mouvement en question doit être réalisé vers l’extérieur, c’est-à-dire de l’extrémité de la planche qui est la plus proche de vous vers la plus éloignée. Cela dit, le nombre de fois qu’il faudra faire passer la molette sur la face du carreau va dépendre de la capacité de pression de votre carrelette Rubi et de l’épaisseur de votre carreau. La dernière étape consistera donc à placer le carreau rayé dans le séparateur. Veillez à ce que la rayure soit bien au centre du pied du séparateur. Exercez maintenant une pression. Le carreau se fendra tout simplement en respectant la rayure que vous avez faite dessus.

Quelles sont les caractéristiques de la carrelette Rubi ?

La molette qui accompagne la carrelette Rubi est dotée d’un diamètre qui peut être de 6 ou de 22 mm en fonction des modèles. En plus de cela, elle est mobile, ce qui permet de réaliser bien plus que des rayures toutes droites. Elles peuvent être diagonales. L’épaisseur du carreau à couper n’est plus un détail important avec cette carrelette. De même, elle se démarque par la pression qu’elle est capable d’exercer. Celle-ci peut aller jusqu’à 600 kg.

On mentionnera aussi l’ergonomie de cet appareil. En effet, sa prise en main est agréable, puisque le manche est recouvert d’une couche de caoutchouc qualifiée de Softgrip. Aussi est-il doté de deux pattes de maintien pour empêcher l’appareil de glisser pendant son usage. La double couche du plateau qui permet, en outre, d’amortir les mouvements pendant son utilisation.

Quels sont les différents types de carrelettes ?

Il existe deux types de carrelette Rubi sur le marché. Il y a d’un côté, la carrelette en forme de tenaille qui sert au découpage de mosaïques ; et de l’autre, il y a la carrelette classique qui est celle la plus fréquemment utilisée. En outre, dans un regard plus large, on compte également d’autres types de carrelettes : la carrelette manuelle, la carrelette électrique et la carrelette radiale.

La carrelette manuelle ou le coupe-carreaux manuel

Tel que son nom l’indique, la fonction de ce type de carrelette repose sur une utilisation manuelle. D’une manière générale, elle est équipée d’un plateau pouvant être en bois ou en métal destiné à immobiliser le plateau. La présence d’une molette et d’un levier vous permettra de réaliser une entaille ou une coupe manuelle sur un carreau par rapport à une ligne de coupe bien définie. Une fois le traçage effectué, vous n’aurez qu’à appuyer sur le levier afin de casser le carreau. Cela est possible grâce à la présence d’une pièce en Y destinée à mettre une pression sur les deux côtés du carreau.

Aujourd’hui, et notamment chez Rubi, il est facile de trouver des carrelettes manuelles équipées de molettes en titane beaucoup plus performantes. L’utilisation de ce dispositif manuel est surtout préconisée pour les carreaux à épaisseur moyenne, les carreaux de faïence ou en terre cuite. Vous pourrez tout de même l’utiliser pour découper des carreaux plus épais, mais l’effort que vous produirez sera beaucoup plus important. Enfin, il faut savoir qu’un coupe carrelage manuel est en mesure de réaliser la découpe de carreaux de petite et de grande taille. En effet, certains modèles sont peuvent avoir une longueur de coupe atteignant 64 cm.

Le poids de cet outil est généralement de 5 kg au maximum. Sa taille est relativement réduite et il dispose de composants amovibles, rendant son transport facile. Durant son utilisation, son faible niveau de friction entre la molette et le carreau est minime. Cela signifie que cet outil à main ne génère ni bruit ni poussière. Son seul inconvénient est bien entendu son caractère manuel qui vous oblige à utiliser la force. Cela pourrait donc être très fatiguant dans le cas où vous devez découper de nombreux carreaux durant vos travaux.

Le coupe-carreaux électrique

La carrelette électrique, quant à elle, est totalement différente d’un coupe-carrelage manuel. Pour réaliser l’entaille, l’outil emploie une scie circulaire dont on a intégré du diamant. La rotation de ce disque diamanté est possible grâce à un moteur disposant d’une puissance de 400 à 900 Watts, d’une manière générale. Ici, si vous optez pour une carrelette puissante, vous aurez la possibilité d’effectuer une découpe de carrelage de 40 mm. Il faut savoir cependant que dans la majorité des cas, la puissance est modulable ce qui permet d’adapter l’appareil à des types de carreaux moins résistants.

En outre, une coupeuse de carrelage de ce type est généralement équipée d’une table de coupe orientable ou réglable. Cela vous permettra de réaliser des découpes de type biseau ou des coupes en diagonale de 45°. Par ailleurs, il est souvent nécessaire de mettre en place un système de refroidissement à eau afin d’empêcher le disque de surchauffer. Pour votre sécurité, un capot de protection en tôle est disponible au dessus du disque.

D’une manière générale, une carrelette électrique pèse dans les environ de 15 kg. Plus lourd qu’un modèle manuel, elle reste cependant facile à transporter et à déplacer. Pour la source d’alimentation, il faut la brancher sur une prise de courant sur secteur. La longueur du câble mesure généralement entre 2 et 3 mètres.

Côté prix, cet outillage électrique particulièrement ergonomique est toujours accessible, même pour les particuliers. Dans le commerce, vous pourrez vous offrir un modèle de 600 Watts pour un peu moins d’une centaine d’euros en général. Sachez cependant, que différentes gammes sont disponibles, notamment chez Rubis. Ceux qui sont issus des gammes supérieures pourront facilement vous coûter plusieurs centaines d’euros. Ces derniers sont en effet plus puissants et différents accessoires facilitant leur utilisation sont disponibles. Certains vous permettront même d’avoir une grande précision de coupe.

Le coupe carrelage radial

Recommandé pour les professionnels de la coupe et de la pose de carrelage, vous pourrez toujours en acquérir un si votre budget le permet. Cette carrelette électrique se caractérise par son disque modulaire qui est refroidi par un système hydraulique intégré. Le matériel est donc équipé d’un bac à eau. Cette particularité lui vaut également le nom de coupe carrelage électrique à eau. Pour ce qui est de son fonctionnement, la coupe est guidée par le support de la scie circulaire. Il vous permettra aussi de réaliser des diagonales de 45°. D’ailleurs, l’entaille, qu’elle soit en coupe droite ou en mosaïque, sera rapide et incroyablement précise.

En ce qui concerne la puissance, certains modèles fournis par Rubis peuvent atteindre 2200 Watts. L’entaille réalisée peut donc atteindre une hauteur de coupe de 100 mm. Ce type d’outillage vous permettra de travailler sur n’importe quel type de matière et d’épaisseur. Si le cas se présente, il vous sera possible de découper des carreaux de céramique de très forte épaisseur, et même de la roche sans effort. À cela s’ajoute la possibilité de réaliser de gros travaux avec une carrelette. En effet, en une opération, il vous permettra d’atteindre une longueur de coupe atteignant 1500 mm. Les carreaux de carrelage grand-format seront découpés très facilement.

Par ailleurs, il s’agit d’un outil pour couper du carrelage polyvalent grâce à la disponibilité de plusieurs types de scies et disques de rechange à la livraison. Ces derniers ont chacun leur usage spécifique et propre. Un set de disque diamant peut donc être utilisé pour une coupe de précision de bois, d’aluminium ou de plastique qui sert de revêtement. Chez certains modèles, notamment ceux des gammes supérieures, il vous sera possible d’ajouter des accessoires de visée laser pour la guide de coupe. Le but est d’optimiser la précision de la découpeuse.

Il faut cependant noter que les carrelettes radial coutent généralement chers. Il vous faudra donc y mettre le prix si vous voulez en acquérir un. Une certaine expérience et quelques compétences spécifiques sont nécessaires pour l’utiliser correctement. Ainsi, ce genre d’outil brico est plutôt adapté aux carreleurs professionnels qui doivent réaliser d’importants travaux rapidement.

Les critères de sélection

Pour faire le choix de la meilleure carrelette Rubi, le type de carreaux à tronçonner sera le premier paramètre à prendre en considération. Un test avec le matériel permettra peut-être de vous renseigner sur son efficacité. Il faut surtout que votre appareil soit capable de couper les types de carreaux que vous soumettez à sa pression.

Le second paramètre sera la taille de la molette. Plus le diamètre sera grand, et plus facilement la molette pourra couper des carreaux plus épais.

Les caractéristiques du disque, pour une carrelette électrique, doivent également être des critères prépondérants dans votre choix. Une scie circulaire dotée d’un abrasif en bronze par exemple peut être une très bonne alternative pour travailler les matières épaisses.

Allez-vous vous contenter de couper en ligne droite ou pas ? Vous devez aussi vous poser cette question et y trouver une réponse. Un comparatif de quelques modèles vous renseignera sur ceux qui peuvent le plus satisfaire vos attentes.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-11-26 02:31:08