Nuage de points : des données 3D très précises !

scanner 3D

Lorsqu’il s’agit de relever les données de bâtiments existants, le balayage du scanner laser 3D offre une multitude d’avantages : c’est un moyen relativement rapide et précis de saisir des données 3D sous forme de nuage de points.

Toutes ces données peuvent ensuite être utilisées pour créer un modèle 3D paramétrique précis qui peut être utilisé pour faciliter le processus de conception, prendre de meilleures décisions ou évaluer l’avancement d’un projet.

Qu’est-ce que le balayage par le scanner laser 3D?

La détection et la télémétrie par la lumière, plus connue sous le nom de balayage laser 3D est une technologie sans contact qui permet de saisir numériquement la forme d’objets physiques à l’aide d’une ligne de lumière laser formant des “nuages de points” de données à partir de la surface d’un objet. Depuis ces dernières années, les progrès réalisés dans le traitement de nuage de points avec un scanner laser 3D sont considérables.

Comment fonctionne le balayage du scanner laser 3D ?

Il fonctionne en faisant tourner une lumière laser pulsée à grande vitesse et en mesurant les impulsions réfléchies à l’aide d’un capteur. Le scanner laser 3D tourne automatiquement autour de son axe vertical et un miroir oscillant déplace le faisceau de haut en bas. Le résultat est un balayage du faisceau sur la zone de balayage. Étant donné que la lumière se déplace à une vitesse constante et connue, le scanner laser 3D peut facilement calculer la distance entre le scanner et un objet.

Ils peuvent capturer une énorme quantité de données, potentiellement un million de points uniques chaque seconde.

Quelle est la place des nuages de points ?

Les nuages de points sont une technologie de stockage de l’information puissante et dynamique. En représentant les données spatiales sous la forme d’une collection de coordonnées, ils peuvent traiter de grands ensembles de données pour un large éventail de traitements en aval.

Un nuage de points 3D est un ensemble de points de données analogues au monde réel en trois dimensions. Chaque point est défini par sa propre position et parfois sa couleur. Les points peuvent ensuite être rendus sous forme de pixels pour créer un modèle 3D très précis de l’objet. Les nuages de points peuvent décrire des objets ne mesurant que quelques millimètres ou des objets aussi grands que des arbres, des bâtiments et même des villes entières.

Quels sont les types de scanners laser 3D disponibles ?

Il en existe de différents types mais ils fonctionnent tous sur le même principe de base.

Certains scanners laser 3D fonctionnent à courte distance (couvrant de très petits objets ou des surfaces détaillées observées à moins d’un demi-mètre) ou à des distances comprises entre 20 m et 2 km (avec une précision allant de quelques mm à 100 mm).

La plupart des scanners laser 3D modernes sont relativement petits, légers et quelque fois mobiles. En effet, selon les conditions du site et l’ampleur de la tâche à accomplir, ils peuvent facilement être utilisés par une seule personne.

Il est essentiel que les données scannées par laser puissent être facilement importées dans des outils de création BIM tels qu’Autodesk Revit ou Bentley MicroStation. De nombreux programmes offrent un moteur de nuage de points intégré ou une fonctionnalité similaire via un plug-in.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Les activités à réaliser absolument au Costa Rica

Après mûre réflexion, vous avez décidé de vous rendre au Costa Rica...
Lire la suite