Comment se débarrasser des pigeons et des rats quand on habite en région PACA ?

En 2019, Fouzia Ayoub, secrétaire générale du mouvement « un autre avenir pour Nice » a filmé des « rats aussi énormes que des pigeons » selon ses termes, dans un quartier des Liserons, géré par un bailleur social. Dans la même période, Nice Matin écrivait dans un de ses articles que « les rats font les caïds dans ce quartier de Nice Est qui fait l’objet d’un renouvellement urbain ». Ces illustrations prises sur le volet traduisent le mal-être de certaines contrées de Provence-Alpes-Côte d’Azur qui ont maille à partir avec les nuisibles.

Loin d’être un cas isolé, la prolifération des pigeons et des rats peut vite devenir un problème si on n’y prend pas garde. Fort heureusement, des solutions existent. Nous en suggérons quelques-unes dans cet article.

Rats et pigeons, de véritables dangers publics

Les prestations de dépigeonnage et dératisation en région PACA ont le vent en poupe et pour cause, une bataille féroce opposé ces nuisibles aux habitants de cette partie de la France. Ces oiseaux à l’instinct grégaire très développé sont sans cesse en quête d’un endroit pour se poser et leur présence est source de pas mal de désagréments. Leur proximité avec les habitations en fait une source de nuisances qui se traduisent par les dépôts de fientes, les nuisances sonores à cause des roucoulements et bon nombre d’infections bactériennes ou virales qui leur vaut d’ailleurs le surnom peu flatteur de « rats volants ».

Les rats également n’y vont pas de main morte. Ils inspirent une peur panique chez les personnes sujettes à la musophobie, détériorent les équipements ménagers à force de ronger tout ce qu’ils trouvent et sont vecteurs d’infections et de maladies. La particularité de ces bestioles est que leurs dents croissent sans cesse, les obligeant à ronger tout le temps. Ils doivent user leurs dents, mais au détriment des équipements de la maison.

Inventaire de quelques solutions pratiques

Le dépigeonnage et la dératisation s’avèrent nécessaires pour éviter des soucis comme le déplacement des tuiles, les gouttières bouchées, la présence de déjections corrosives et porteuses de germes et la dégradation du mobilier.

Contre les rats

Comme pour les pigeons, il est possible de recourir aux répulsifs naturels qui permettent d’éloigner les rats des habitations. Ces répulsifs sont utilisés généralement à titre préventif. Il s’agit entre autres des plantes comme la menthe, la sauge ou le laurier, de l’huile essentielle de citronnelle ou d’Eucalyptus qui dégagent une forte odeur.

Les pièges à rats. Utilisés depuis des siècles, c’est l’unique moyen d’attraper ces nuisibles sans les tuer. Mais d’autres dispositifs comme les pièges électriques sont destinés à les tuer sur le coup.

Les raticides attirent les bestioles pour les exterminer ensuite. À l’efficacité prouvée, ils sont disponibles en granules, sous forme de pâte ou en bloc. En fonction de la vélocité du nuisible, certains raticides agissent instantanément ou prennent un certain temps avant de faire effet.

Contre les pigeons

Parmi les solutions les plus efficaces contre ces volatiles, il est possible de :

Utiliser des ballons effaroucheurs. Ils ne présentent aucun danger et son assez faciles à installer. Ces ballons ont l’apparence de gros yeux et mesurent près de 40cm de diamètre. Il est possible d’en disposer plusieurs aux endroits que les pigeons fréquentent à raison de 300 à 500 mètres carrés par ballon. Cette technique fonctionne, car les pigeons en ont une peur bleue.

Recourir à un boîtier à ultrasons qu’on peut fixer sur la façade de la maison ou sur le balcon. Les ultrasons qu’ils émettent ne sont pas perceptibles par l’oreille humaine, mais repoussent les oiseaux, dont le pigeon.

Le spray répulsif. C’est une solution spéciale tout aussi efficace. Il suffit de pulvériser chaque semaine le spray répulsif anti pigeon dans les endroits où ils aiment se poser. Rebutés par l’odeur, ils auront vite fait de cesser d’y venir.

0 replies on “Comment se débarrasser des pigeons et des rats quand on habite en région PACA ?”