Comment préparer votre voyage au Chili ? Nos conseils

Mondialement connu pour l’île de Pâques, le Chili cache d’autres merveilles à visiter

Préparer le voyage annuel ou d’une vie dans une contrée lointaine est une aventure en soi. Entre les formalités administratives, l’achat des billets d’avion, l’itinéraire à établir, les sorties culturelles ou festives à déterminer et bien évidemment les meilleures tables gastronomiques à choisir, on peut vite perdre la tête.

Après notre guide concernant les États-Unis, place désormais à un autre pays du continent américain : le Chili. Au-delà de son drapeau caractéristique bleu-blanc-rouge et de son histoire politique mouvementée (tout le monde garde en mémoire le triste nom du dictateur Agustin Pinochet), c’est la forme du Chili qui reste dans toutes les mémoires des citoyens du monde.

Cette longue langue de terre de près de 4500 km est une caractéristique incroyable qui influera sur tous les voyageurs prêts à dompter ce si beau pays qui commence au désert d’Atacama pour finir au fameux cap Horn. Imaginez seulement que cette distance est l’équivalent d’un Paris-Pôle Nord ou d’un Paris-Bamako.

Des formalités administratives simplifiées pour les Français


La seconde ville du pays, Valparaiso a un charme balnéaire incroyable

Première bonne nouvelle si vous êtes un citoyen français ou européen, aucun visa n’est à faire pour rester un maximum de 90 jours. Bien évidemment, le passeport est indispensable et devra être valide à minima jusqu’à la date de départ du pays. Des possibilités pour prolonger votre séjour au-delà de cette période de 3 mois existent également. Du côté des vaccins, rien d’obligatoire si ce n’est celui de la fièvre jaune si vous comptez visiter l’île de Pâques.

Enfin, si vous souhaitez vadrouiller dans les terres par vos propres moyens avec une voiture de location, sachez que si la plupart des loueurs acceptent les permis de conduire nationaux, la loi exige malgré tout un permis international pour les étrangers en visite.

Attention également à rester attentif à l’état de tensions sociales du pays qui a pu connaître de fortes contestations en fin d’année 2019 pas toujours réglées dans la joie ou la bonne humeur par les forces de l’ordre locales.

Itinéraire, vers un compromis nord-sud ?

Malgré toutes les beautés que renferme le Chili, sa forme géographique est un sacré casse-tête pour tous les touristes qui s’aventurent dans ce si beau pays. Faire 4 fois la longueur de la France n’est pas de tout repos lorsqu’en plus les transports locaux ne brillent pas vraiment pour leur célérité. Il est difficile pour nous de vous conseiller un itinéraire précis, car entre le nord et le sud du Chili, ce sont deux mondes fondamentalement différents. Plutôt que d’essayer de tout concilier, voici notre liste récapitulant les plus endroits connus.

Santiago : la capitale possède tous les atouts d’une ville mondiale avec ses monuments, ses restaurants de renom ou son rythme frénétique. Sa proximité avec la fameuse chaîne de montagnes, la cordillère des Andes, en fond un lieu incontournable.

Valparaiso : située à quelques dizaines de kilomètres de Santiago, ici c’est un changement de décor qui s’opère tout à coup. Maisons multicolores, charme des villes côtières et sensation d’authenticité. D’ailleurs, si c’est le farniente et les brasses qui vous attirent, la voisine de Valparaiso, Vina del Mar, est faite pour vous. Mais la cité balnéaire n’est pas uniquement connue pour ses plages paradisiaques, de nombreuses activités nocturnes et gustatives existent aussi.

La Patagonie : pour les amoureux de la nature, rien de mieux que d’errer dans cette région des lacs pour apprécier des espaces encore vierges de la présence humaine. Calme et volupté seront vos meilleurs amis là-bas.

L’île de Pâques : pour découvrir l’une des images d’Épinal du Chili, il faut s’armer de volonté. Accessible par avion après plusieurs heures de vol, on est finalement très loin du Chili. On vous conseille malgré tout ce sacrifice de temps et d’argent pour découvrir les fameuses Moaïs, ces grandes statuettes datant du 13ème siècle et sculptées avec les roches volcaniques du Rano Raraku.

On pourrait continuer cette liste indéfiniment en citant le Norte Grande, la Terre de Feu toute au sud ou encore les nombreuses villes du centre du pays directement intégré aux Andes. Ce pays regorge de tellement de merveilles qu’on vous fait confiance pour trouver votre bonheur.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Comment les entreprises et bureaux d’études choisissent-ils les réseaux IoT les plus adaptés ?

Avec l’avènement de l’Internet, plusieurs entreprises, tout secteur confondu ont opté pour...
Lire la suite