La grande FAQ de la cigarette électronique

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ? Comment ça marche exactement ? Peut-elle m’aider à arrêter le tabac ? Si vous vous posez ce genre de questions, c’est votre jour de chance. Dans cet article, nous répondons, pour vous, aux questions les plus fréquemment posées sur les e-cigarettes. Pour des informations un peu plus poussées, vous pouvez en savoir plus sur la cigarette électronique ici.

Qu’est-ce qu’une cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques, ou e-cigarettes, sont des appareils à piles qui chauffent la nicotine liquide et d’autres additifs (comme les stabilisateurs et les arômes) et les transforment en une vapeur qui peut être inhalée. La vapeur ressemble à de la fumée, mais aucun tabac n’est brûlé dans les produits. Les cigarettes électroniques sont aussi parfois appelées systèmes électroniques de distribution de nicotine. Nombre d’entre elles sont conçues pour ressembler à des cigarettes ordinaires, avec un bout incandescent qui signifie que l’appareil est « allumé », mais d’autres ressemblent à des stylos ou des clés USB.

Quels sont les types de produits chimiques contenus dans les cigarettes électroniques ?

Contrairement aux cigarettes ordinaires, les e-cigarettes ne contiennent pas de goudron cancérigène car elles ne brûlent pas de tabac. Mais elles contiennent de la nicotine, la substance qui rend les cigarettes addictives. La plupart des marques d’e-cigarettes proposent une variété de cartouches avec différents niveaux de nicotine. En général, les e-cigarettes contiennent moins de nicotine qu’une cigarette normale. Une étude a déterminé qu’il faudrait environ 30 bouffées sur une e-cigarette pour délivrer le milligramme de nicotine contenu dans une cigarette ordinaire.

La nicotine est généralement dissoute dans un composé comme le propylène glycol ou la glycérine. Les chercheurs ont également découvert un grand nombre d’autres produits chimiques cancérigènes dans les vapeurs de certaines e-cigarettes aujourd’hui interdites, notamment le formaldéhyde, le toluène, l’acétaldéhyde et l’acroléine, des métaux lourds tels que le cadmium, le plomb et le nickel, des nitrosamines et de minuscules particules de matière qui peuvent se loger dans les parties les plus profondes du poumon.

On trouve également des produits chimiques aromatisants dans la plupart des e-liquides. L’Organisation mondiale de la santé estime que les fabricants de cigarettes électroniques proposent plus de 8 000 parfums de leurs produits. Certains chercheurs craignent que ces arômes ne rendent les e-cigarettes plus attrayantes pour les enfants et les adolescents, et n’encouragent davantage de jeunes à devenir dépendants à la nicotine.

Comment fonctionne une cigarette électronique ?

Les cigarettes électroniques chauffent une solution, appelée e-liquide, qui contient généralement de la nicotine, du propylène glycol et/ou de la glycérine végétale, et des arômes. Elles ne contiennent pas de tabac et ne produisent ni goudron ni monoxyde de carbone, deux des composants les plus nocifs de la fumée de tabac, que vous inhalez avec les cigarettes.

Les cigarettes électroniques sont-elles plus sûres que les cigarettes ?

Les e-cigarettes ne sont pas totalement sans risque, mais les experts estiment que leur vapeur est au moins 95 % moins nocive que la fumée des cigarettes ordinaires. La vapeur des e-cigarettes contient certaines substances chimiques potentiellement nocives que l’on trouve également dans la fumée de tabac, mais à des niveaux beaucoup plus faibles.

Beaucoup de personnes pensent que la nicotine est très nocive pour la santé. En fait, bien qu’elle crée une dépendance, la nicotine est relativement inoffensive : ce sont les milliers d’autres substances chimiques présentes dans les cigarettes qui causent presque tous les dommages liés au tabagisme.

Vapoter est-il plus sain que de fumer des cigarettes ?

Bien que certaines personnes pensent que les cigarettes électroniques sont moins dangereuses que les cigarettes traditionnelles, cela ne signifie pas qu’elles sont sans danger. En d’autres termes, « plus sûr » ne signifie pas « sans danger ». La plupart des e-liquides contiennent de la nicotine, qui crée une forte dépendance. Le développement du cerveau humain se poursuit jusqu’à l’âge de 25 ans, et l’utilisation de la nicotine pendant l’adolescence et le début de l’âge adulte a été associée à des troubles cérébraux durables, notamment des effets sur la mémoire de travail et l’attention.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Le wing surf, un nouveau sport de glisse qui attire toutes les convoitises

Le wing surf a le vent en poupe, avec le nombre d’adeptes...
Lire la suite