3 industries qui ont pris un virage vert

Depuis toujours, l’homme utilise les ressources naturelles pour se nourrir, se vêtir, se déplacer et se mettre à l’abri. Au fil du temps, la quantité de ressources nécessaire pour y parvenir n’ont cessé d’augmenter. Mais la planète peine à maintenir la cadence.

Certaines industries l’ont compris et font maintenant figure de leader dans la lutte à la pollution, en tentant de réduire au maximum leur empreinte écologique. Voici donc 3 industries qui ont pris un virage vert au cours des dernières années.

Les entreprises de produits d’emballage

Il fut un temps ou les entreprises d’emballage utilisaient énormément de plastiques et d’adhésifs produits par l’industrie pétrochimique afin de concevoir des emballages résistants. Cependant, cette durabilité était obtenue au détriment de l’environnement. En effet, les émissions et déchets produits par les entreprises qui fabriquent les plastiques et les polymères sont des sources de problèmes écologiques.

Certains emballages de plastique peuvent prendre jusqu’à des centaines d’années pour se décomposer dans la nature. D’ailleurs, beaucoup se retrouvent dans les océans et sont ingurgités par des animaux marins. Leur quantité est telle que de véritables îles de plastique voguent dans les océans. Il va sans dire que la faune marine est menacée par ces déchets.

Toutefois, les comportements commencent à changer. Le suremballage est une pratique de moins en moins utilisée, les nouveaux emballages étant souvent réduits au strict minimum. Aussi, de plus en plus de matière végétale est utilisée dans la conception d’emballages qui sont entièrement biodégradables.

Bref, les entreprises d’emballage sont de plus en plus conscientisées à l’importance du respect de l’environnement.

L’industrie du transport

L’industrie du transport est responsable d’une grande portion des émissions de gaz à effet de serre à travers le monde. Les gaz d’échappement émis par les avions, bateaux, trains, camions, voitures et motos sont d’ailleurs reconnus pour contribuer au réchauffement planétaire.

Aussi, les grands raffineurs de pétrole, dont les activités sont justifiées par la consommation importante des moteurs à combustion, sont également responsables de nombreux désastres écologiques.

Mais les choses ont commencé à changer. Les nouveaux moteurs conçus par les grands manufacturiers automobiles conçoivent des véhicules de moins en moins énergivores, réduisant de beaucoup leur consommation de carburant.

Les moteurs électriques prennent également de plus en plus de place sur le marché. Cette technologie, autrefois réservée aux prototypes, est désormais accessible à la population et est offerte sur plusieurs modèles produits en série.

Pour encourager cette tendance à l’électrification des transports, beaucoup de gouvernements offrent des subventions à l’achat de véhicules électriques.

Le milieu de la construction

Le chauffage et la climatisation des édifices requièrent énormément d’énergie. Toutefois, la tendance actuelle en construction fait en sorte que les bâtiments sont de moins en moins énergivores. En effet, les procédés d’isolation modernes permettent des performances énergétiques jamais atteintes dans le passé.

Il devient beaucoup moins coûteux et polluant de maintenir une température agréable grâce à des matériaux isolants et des systèmes reposant sur des technologies vertes comme la géothermie. Sans compter que de plus en plus de matériaux de construction sont faits à partir de matières recyclées et de résines végétales, beaucoup moins néfastes pour l’environnement.

En conclusion, même si la partie est loin d’être gagnée, il faut saluer l’initiative de ces industries qui s’imposent comme des leaders en matière de protection de l’environnement. Elles seront peut-être une source d’inspiration qui incitera d’autres industries à prendre un virage vert.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Comment éviter la prolifération des mauvaises herbes ?

Il n’y a rien de plus embêtant que de devoir désherber son...
Lire la suite