Tout savoir sur la peinture électrostatique

peinture-electrostatique

Nous avons tous entendu parler d’électricité statique ou nous en avons même tous fait l’expérience en recevant une petite décharge électrique en touchant un objet métallique ou lorsque nos cheveux se sont dressés sur la tête en retirant un pull synthétique. Le terme « électrostatique » correspond à la force provoquée par un objet chargé d’électricité sur un autre objet. Il en va donc ainsi de la peinture électrostatique. Découvrez dans cet article davantage de précisions et les raisons de son utilisation.

Définition de la peinture électrostatique

Il s’agit en réalité de l’une des peintures les plus résistantes du marché et aucun autre produit ne peut rivaliser avec elle. On la qualifie d’électrostatique, car il s’agit d’une technique qui utilise des charges électriques différentes entre le support à peindre et le produit lui-même.

Elle est donc particulièrement adaptée pour peindre les surfaces métalliques qui sont naturellement chargées d’électricité ou pour la Remise en peinture de ces mêmes surfaces métalliques.  

La peinture elle-même se présente en réalité sous forme de poudre qui peut être de trois types différents : une peinture à base de polyesters, une peinture époxy et une peinture hybride.

La première est conseillée pour être utilisée en extérieur en raison de son haut niveau d’adhérence et de résistance. La couleur va rester stable et cela est très important par exemple dans le secteur automobile.  La seconde est recommandée pour être appliquée sur des barres d’armature, des tuyaux. Elle est donc idéale pour peindre des pièces de construction industrielles ou des meubles extérieurs, car elle résiste très bien à la corrosion.

Enfin la peinture hybride qui est une combinaison des deux premières a donc une très haute résistance chimique. Pour cette raison, on l’utilise aussi sur des appareils d’électroménager, des meubles en acier et aussi dans le secteur automobile.

Comment l’utiliser et quels sont ses avantages ?

La peinture électrostatique ne s’applique pas au pinceau, mais avec un pistolet qui comporte un compartiment contenant le produit en poudre. Avant d’être éjectée, la peinture est chargée électriquement avec des charges positives ou négatives selon que la charge opposée de la surface de destination.

Le pistolet est utilisé manuellement pour peindre de petites surfaces, mais lorsqu’il s’agit de grands panneaux il est placé sur le bras articulé d’un robot comme c’est le cas dans l’automobile ou la construction.

Le principal avantage de la peinture électrostatique est donc sa performance et sa rapidité d’application. Pour cette raison, elle est utilisée dans l’industrie, car elle permet aussi de peindre des formes complexes qu’il serait impossible d’enduire au pinceau avec une peinture classique.

Conditionnée en poudre, elle est facile à stocker et ne sèche pas. Il n’y a pas besoin de la fluidifier avec des additifs chimiques tels que des solvants, ce qui en fait un produit plus respectueux de l’environnement.

Son application est facile et s’effectue sans débordement, car la peinture électrostatique ne va pas se déposer sur des supports qui ne sont pas chargés électriquement. En outre elle sèche rapidement et l’on obtient un fini parfait.

Il s’agit vraiment du produit professionnel le plus performant du marché dans sa catégorie et il n’y a aucun équivalent au niveau de la résistance. Elle existe en outre selon différentes finitions : brillante, satinée, métallisée ou mate et une infinité de couleurs. Il faut en effet savoir que la peinture électrostatique ne se mélange pas : il n’est pas possible de mixer deux poudres pour obtenir une autre couleur comme avec une peinture classique.

Avec une excellente couverture, il n’est pas nécessaire de passer deux couches et son utilisation est donc aussi très recommandée pour repeindre une surface dans une autre teinte.

Il s’agit de la peinture industrielle par excellence.

0 replies on “Tout savoir sur la peinture électrostatique”