Astuces pour bien aménager une petite cuisine

Aménager une cuisine, surtout si elle affiche une surface limitée, relève souvent d’un véritable parcours du combattant si on ne connaît pas les règles de base. Si l’agencement doit être imaginé en fonction de sa superficie, des dimensions et des mesures spécifiques étant à respecter, les teintes et l’éclairage constituent aussi des éléments importants à prendre en compte pour un aménagement réussi. Focus !

Déterminer l’agencement adapté

Lorsque vous aménagez une cuisine exiguë, la première chose à faire est d’évaluer l’espace dont vous disposez. Pour une surface restreinte, vous avez le choix entre trois types d’implantations :

  •                Misez sur la hauteur en optant pour une cuisine en « I ». Vous avez ainsi la possibilité d’optimiser au maximum les espaces de rangement et l’ameublement.
  •                Si vous préférez intégrer un îlot de cuisine central, choisissez une cuisine en « L ». Vous pouvez ainsi l’utiliser pour mettre en place des rangements supplémentaires.
  •                La cuisine ouverte est de plus en plus adoptée par les ménages français, car elle permet un gain de place optimal tout en apportant de la lumière dans la pièce.

Définir le triangle d’activités

Comme son nom l’indique, le triangle d’activités tourne autour de trois pôles :

  •                Rangements (placards, tiroirs et réfrigérateur)
  •                Espace de lavage (évier et lave-vaisselle)
  •                Préparation et cuisson (plan de travail et plaque de cuisson)

Idéalement, il est préférable que la distance entre ces trois zones soit égale. De ce fait, lors de l’élaboration du plan, nécessaire avant le lancement du projet d’aménagement, dessinez un triangle isocèle pour vous faire une idée de l’emplacement de chaque zone. Pour profiter d’une libre circulation, la poubelle et les rangements de votre vaisselle doivent être situés à proximité de l’évier et du lave-vaisselle.

Exploiter au maximum les espaces de votre mini-cuisine

La méthode suivante est valable pour tous types de cuisines, pas uniquement le modèle en « I ». En misant sur la hauteur pour installer vos placards, vous libérez un maximum d’espace au sol. Par la même occasion, vous agrandissez visuellement la pièce. Du côté des rangements, optez pour les modèles suspendus et ouverts en privilégiant les éléments à fixer au mur (barre murale ou table modulable et escamotable par exemple), les organisateurs de tiroirs, la crédence aimantée ou encore les paniers coulissants, entre autres. N’oubliez pas les mobiliers malins, comme les chaises pliantes que vous pouvez accrocher au mur lorsqu’elles ne servent plus.

Jouer sur la lumière et les couleurs

Pour donner de la profondeur à une kitchenette étroite, « poussez les murs » en optant pour des teintes lumineuses telles que le pastel, le blanc et le gris clair. Ainsi, vous donnez l’illusion d’avoir une pièce plus grande visuellement. Misez également sur l’effet miroir en associant les finitions laquées et satinées.

Quant à l’éclairage, multipliez les halos lumineux en optant pour des spots à installer au plafond ou sous les placards. Vous trouverez sur Lampesenligne.fr un large choix de spots lumineux, dimmables ou non, des plafonniers orientables aux modèles encastrables, en passant par les spots sur rail, entre autres.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Pourquoi confier la gestion de son parc informatique à un prestataire ?

Avec les années, l’informatique s’est répandue dans nos vie à tel point...
Lire la suite