5 astuces pour intégrer la couture

La couture figure parmi les loisirs et créations qui font défi de l’âge d’une personne. Contrairement au découpage de papier couleur et les travaux manuels de cartonnage, dans les salons de loisirs créatifs, celle-ci est recommandée tant pour les jeunes filles de la vingtaine que pour la grand-maman qui arpente ses soixante ans. Aussi, les démarches sont les mêmes quand on est novice dans le domaine. En voici les détails.

Un équipement adéquat

Vous aurez beau vouloir vous intégrer l’univers du stylisme, cela est impossible si vous ne disposez pas du kit broderie nécessaire. La machine à coudre demeure la base. Puis s’ensuivent les fils à coudre, les aiguilles, les ciseaux, le pistolet à colle, les élastiques et les épingles. Quant au mètre ruban, il vous sera utile dans la mesure où vous aurez à mesurer un bloc de tissu de décoration. Tous ces outils de kit couture, vous les trouverez chez la petite épicerie ou encore dans la mercerie créative de votre ville.

Se former auprès des professionnels

Le terme professionnel, ici, est un peu vague. Néanmoins, l’essentiel est qu’avant tout, vous alliez suivre des cours de coupe et couture. Certes, internet est une source inépuisable en ce qui est des tutoriels pour fabriquer des bijoux et accessoires en perles hama. Idem pour les T-shirts ultra tendances originaux à partir de raphia ou d’objets en carton. Cependant, comme au tricot ou en cuisine créative, l’on vous recommande de vous initier aux bonnes pratiques avant de tâter le terrain. Renseignez-vous. Sachez qu’il est assez aisé de trouver des ateliers de loisirs créatifs. Ils se feront malin plaisir à vous indiquer comment utiliser votre MAC ou encore comment réaliser un bon traçage et découpage de patron. En mettant de l’huile de coude, vous verrez, ce n’est pas la mer à boire.

S’inspirer d’Internet

Comme nous l’avons souligné précédemment, la toile est une source sûre, si l’on souhaite trouver des idées créatives en termes d’habillement. Google, YouTube ou blogs surs mesures, les adresses sont multiples afin de dénicher photos ou vidéos de customisation de T-shirt. Aussi, si vous n’avez aucune base là-dessus, il est possible de trouver des recommandations de bon augure pour commencer. Néanmoins, pour cela, vous devrez avez quelques talents d’autodidactes et être assidu dans vos recherches.

Choisir des tissus pas chers

Quand on débute dans ce métier, il est tout naturel de gâcher ses premiers tissus. C’est pourquoi, au lieu de s’offrir un tissu coton bio de 10 euros le mètre, préférez les modèles pas chers sur le marché. Et croyez-moi, il y a de très belles étoffes déco nature, à motifs licorne, lézard ou pourquoi pas utiliser de la peinture sur soie pour des imprimés disney princesses et Minions à moins de 2 euros. Tâchez d’en acheter plus que ce qu’il est recommandé dans le tutoriel. Cela vous évitera les allers et retours en cas d’échec quelque part dans les étapes de réalisation. Et puis, ne pensez pas à faire des habits femmes et enfants trop complexes. Optez pour la simplicité pour une première expérience réussie.

Coudre au feeling

Il s’agit du dernier facteur à prendre en compte et non le moins important. En effet, quand vous cousez, ne vous forcez pas. Vous êtes encore loin d’être un professionnel où, à part la mise au point d’une tenue, tout passe normalement. Ainsi, faites-le uniquement quand cela vous chante. Quand vous bloquez, ne vous entêtez pas à poursuivre et faites une pause. Les pauses constituent un impératif si vous voulez aller de l’avant dans votre passion. En suivant ces notes, vous découvrirez à quel point faire soi-même ses vêtements peut devenir une véritable partie de plaisir.

Plus d'articles de Perspectives Magazine

Quel linge de lit pour quel âge ?

La santé et la croissance d’un enfant sont étroitement liées à son...
Lire la suite