Top 10 Meilleur Chauffe-eau 300l 2020

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Chauffe-eau 300l ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Chauffe-eau 300l pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Chauffe-eau 300l !

Notre sélection de chauffe-eau 300l

Guide d’achat chauffe-eau 300L

L’eau chaude constitue sans aucun doute l’élément essentiel pour garantir le confort de tout un chacun au quotidien. Les fabricants rivalisent d’imagination et de créativité pour mettre à la disposition des consommateurs des chauffe-eau avec un temps de chauffe optimisé et un design parfaitement élaboré. Avec la multitude de modèles disponibles sur le marché, choisir l’appareil permettant d’obtenir rapidement de l’eau chaude sanitaire peut rapidement devenir un véritable parcours du combattant. Parcourez ce dossier afin de prendre connaissance des critères à considérer pour mettre en place un comparatif crédible qui vous aidera à définir le meilleur chauffe-eau.

À propos du chauffe-eau

Il s’agit d’un équipement conçu pour produire de l’ECS (Eau Chaude Sanitaire) grâce à une source d’énergie (fioul, gaz, électricité ou énergie solaire). Le chauffe-eau se décline en deux catégories :

  • Le chauffe-eau instantané dont le principal atout se trouve dans sa capacité à chauffer l’eau au moment du soutirage.
  • Le chauffe-eau à accumulation qui dispose d’une réserve d’eau chaude plus ou moins importante. Le type d’appareil qui nous intéresse dans cet article concerne le modèle de 300 litres.

Chauffe-eau, ballon d’eau chaude et chaudière sont 3 termes qui portent souvent à confusion. Le ballon d’eau chaude est communément utilisé pour désigner le chauffe-eau à accumulation. La chaudière est un dispositif qui chauffe tous les appareils de chauffage et les radiateurs, mais aussi l’eau sanitaire.

Zoom sur le ballon d’eau chaude de 300 litres

Cet appareil est idéal pour une maisonnée composée de 5 ou 6 personnes. Comme la consommation en eau chaude concerne environ 20% du budget d’un foyer français, il est important de connaître les avantages proposés par chaque technologie pour choisir le ballon d’eau chaude de 300 litres adapté.

Le chauffe-eau électrique

Le ballon d’eau chaude électrique (ou cumulus électrique) est présent dans la plupart des foyers en France. Simple à installer et affichant des performances accrues, ce type de chauffe-eau à accumulation stocke et chauffe l’eau contenue dans sa cuve de 300 litres pour satisfaire vos besoins en eau chaude à tout moment. Le prix d’un tel système de production d’eau chaude sanitaire varie en fonction du type de résistance qu’il intègre : stéatite ou thermo-plongée.

Le chauffe-eau thermodynamique

Cet appareil équipé d’un ballon de stockage et d’une pompe à chaleur constitue une véritable innovation. En effet, il collecte l’air ambiant, l’eau ou la chaleur de la terre pour le transformer en gaz destiné à réchauffer l’eau contenue dans la cuve. Toutefois, ce type de dispositif présente quelques inconvénients. Tout d’abord, il est nécessaire de le combiner à un système d’appoint si vous habitez dans une région où il fait particulièrement froid ou si vous avez une consommation importante en eau chaude. Ensuite, bien qu’un chauffe-eau thermodynamique permette de réaliser des économies d’énergie considérables, l’investissement au départ reste non négligeable. En effet, il faut environ une dizaine d’années pour rentabiliser le prix d’achat. La bonne nouvelle, c’est qu’en l’acquérant, vous bénéficiez d’un avantage fiscal : le CITE (crédit d’impôt à la transition énergétique).

Si vous choisissez ce type d’appareil, vous devez obligatoirement solliciter les services d’un professionnel pour l’installer. En effet, son installation doit être conforme à certaines règles bien spécifiques. Par exemple, il doit être placé dans une pièce chauffée pour optimiser son rendement.

Le chauffe-eau à gaz

Ce dispositif représente une bonne alternative à moyen terme, car il permet de réduire votre facture énergétique. Certes, son prix est plus élevé par rapport au chauffe-eau électrique, mais cet inconvénient est largement récompensé par l’excellent rendement qu’il offre ainsi que sa rapidité de chauffe élevée. De plus, la plupart des dispositifs à gaz sont robustes à fiables.

Son principal inconvénient réside dans son entretien. Pour éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone qui est un gaz de combustion très dangereux, il ne faut pas oublier l’entretien qui doit se faire tous les ans. De plus, il est important que la pièce où est installé le chauffe-eau soit bien aérée pour des questions de sécurité. Si vous utilisez un dispositif instantané, vous devez obligatoirement l’installer dans une cuisine intégrant une VMC à double ouverture.

Le chauffe-eau solaire

Ce type d’appareil est apprécié pour son caractère hautement écologique. En effet, le chauffe-eau solaire contribue à un meilleur environnement, car, comme son nom l’indique, il utilise l’énergie solaire. En outre, il ne produit aucun déchet dangereux et n’entraîne pas d’émission polluante.

Toutefois, il faut savoir que les capteurs du chauffe-eau solaire ont une capacité de stockage de chaleur limitée. Autrement dit, il peut ne pas couvrir l’intégralité de vos besoins en eau chaude. Si vous habitez dans une région peu ensoleillée ou si vous avez une importante consommation, il est conseillé de combiner l’utilisation d’un chauffe-eau solaire à un chauffe-eau électrique ou à un chauffe-eau à gaz. Il faut aussi savoir que ce type d’équipement a besoin d’un entretien régulier pour rester performant tout au long de l’année. Son état doit également faire l’objet d’une vérification en période hivernale. Par ailleurs, il est bon de noter que ce type d’appareil coûte plus cher à l’achat. Cependant, en confiant son installation à un professionnel certifié RGE (Reconnu garant de l’environnement), vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt à 30% ainsi que de la prime énergie.

Si vous habitez dans une zone bien ensoleillée, vous pouvez utiliser sans problème un chauffe-eau monobloc composé d’un ballon et de panneaux de 2m². Dans le cas échéant, il est conseillé de se tourner vers un chauffe-eau à thermosiphon qui est plus performant en termes de rendement. Toutefois, votre logement doit disposer d’un grenier où vous placerez le ballon.

Un chauffe-eau à condensation

Ce type d’équipement fonctionne avec le même principe de la chaudière à condensation. Pour réaliser des économies d’énergie, il est conseillé de combiner son utilisation avec un chauffe-eau à gaz. Ce dernier récupère une partie de l’énergie rejetée pendant la combustion. Autrement dit, il améliore le rendement du chauffe-eau.

Les critères de choix

Pour définir le meilleur chauffe-eau répondant à vos besoins, prenez en compte les éléments ci-après.

Le type de chauffe-eau

Vous avez donc le choix entre différents types de modèles de chauffe-eau que vous pouvez choisir en fonction de vos besoins et de votre budget. D’un côté, vous avez les solutions traditionnelles comme le chauffe-eau électrique et le chauffe-eau à gaz. De l’autre côté, vous avez les équipements innovants comme le chauffe-eau solaire, le chauffe-eau thermodynamique ou encore le chauffe-eau à condensation.

La configuration d’installation

Le ballon de 300 litres affichant des dimensions considérables, il n’est pas facile de l’intégrer à votre intérieur. De ce fait, le modèle idéal dépend de la configuration de la pièce dans laquelle il sera installé.

  • Le chauffe-eau vertical mural est le plus commun
  • Le chauffe-eau horizontal peut être fixé au sol, au mur ou au plafond

Comme les ballons d’eau chaude de 300 litres affichent un poids conséquent, des chevilles de fixation sont nécessaires. Cependant, assurez-vous que les murs sont porteurs. Si ce n’est pas le cas, posez votre chauffe-eau au sol, sur un socle ou un trépied.

Le type de résistance

Les résistances se déclinent en deux principales catégories :

  • La résistance stéatite est appréciée pour sa durée de vie optimale et pour sa capacité à résister à l’eau moyennement ou très calcaire.
  • La résistance blindée (ou thermo-plongée) est recommandée dans le cas où vous habitez dans une région où l’eau est moyennement dure.

Le type d’anode

Au moment de choisir votre chauffe-eau, vous devez aussi tenir compte de la qualité de l’eau qu’elle va contenir. En effet, la cuve peut s’altérer très vite si l’eau est très douce. De même, une eau trop calcaire pourra abîmer la résistance. Aussi, assurez-vous que l’équipement que vous souhaitez acquérir dispose d’une anode destinée à assurer la protection de la cuve. Privilégiez l’anode en magnésium, un dispositif anticorrosion hybride dit ACI (Anode à Courant électrique Imposé). Il est parfait pour protéger l’intérieur de votre chauffe-eau, surtout lorsque vous vivez dans une zone où l’eau est particulièrement riche en calcaire.

Le modèle de chauffe-eau

Vous retrouverez sur le marché deux modèles de chauffe-eau :

  • Le chauffe-eau avec réservoir qui comporte de l’eau chaude en permanence. Ce type de chauffe-eau possède généralement une grande capacité de stockage et reste économique. Il permet donc d’approvisionner rapidement une habitation en eau chaude en consommant le moins de puissance possible.
  • Le chauffe-eau instantané ou chauffe-eau sans réservoir qui permet de réaliser des économies d’énergie aux environs de 30%. Aussi, il revient plus cher à l’achat. De plus, il est moins encombrant par rapport au chauffe-eau avec réservoir. Par contre, un chauffe-eau instantané n’est pas adapté à une habitation qui utilise plusieurs appareils en même temps.

La sécurité

Au cas où vous avez choisi un chauffe-eau fonctionnant avec un combustible, il est important de vous assurer si le dispositif est bien sécurisé. Dans le cas échéant, il est conseillé de prévoir un détecteur de monoxyde que vous installerez près de votre chauffe-eau.

La durabilité du chauffe-eau

Grâce aux évolutions technologiques, vous retrouverez sans difficulté sur le marché plusieurs dispositifs alliant économie d’énergie et durabilité. Ce type d’équipement est prévu pour durer deux fois plus longtemps qu’un dispositif classique, même si l’eau approvisionnant votre maison est particulièrement d’une nature agressive. Hormis l’économie d’énergie, ce type de chauffe-eau donc une meilleure protection contre la corrosion et réduit la fréquence des entretiens.

Les contraintes

En fonction de vos habitudes au quotidien et des différentes contraintes techniques de votre habitation, il se peut qu’une simple chaudière puisse couvrir vos besoins en eau chaude sanitaire. Dans le cas, un chauffe-eau d’appoint sera plus adapté. En effet, les besoins d’une maison localisée en campagne et d’un logement situé en ville ne seront pas les mêmes ne serait-ce qu’au niveau de la configuration du logement comme la longueur du réseau d’eau par exemple.

Les différentes options

Vous souhaitez bénéficier d’un confort optimal sans pour autant y perdre toutes vos économies ? Optez pour les chauffe-eau connectés. Ils intègrent une résistance stéatite, une anode de protection ainsi qu’un programmateur. Vous pouvez ainsi ajuster la production d’eau de votre dispositif en fonction de vos besoins. Ces types de chauffe-eau comportent aussi un mode « absence » qui vous permet de stopper la production d’eau lorsque vous n’êtes pas chez vous. Grâce aux technologies avancées dont ils sont équipés, ces dispositifs sont capables de déclencher automatiquement les cycles de chauffe pendant les heures creuses.

Ces modèles sont programmables à distance. Aussi, vous pouvez par exemple faire basculer votre chauffe-eau en mode absence depuis votre chambre, de votre cuisine ou du canapé de votre salle de séjour. De même, vous pouvez déclencher les différentes options de chauffes à distance avec sa commande digitale nomade ou depuis votre téléphone.

Se faire aider par un professionnel

Un professionnel spécialisé dans l’installation de chauffe-eau saura estimer votre consommation en tenant compte seulement du nombre de locataires et des habitudes de ces derniers. Il pourra également déterminer si oui ou non la configuration de votre habitation est conforme au type de chauffe-eau que vous avez prévu d’acheter.

L’intervention d’un professionnel est d’autant plus requise si vous avez choisi un chauffe-eau alimenté par énergie renouvelable. Dans ce cas, votre artisan chauffagiste doit être qualifié RGE ou reconnu garant de l’environnement. Il s’occupera non seulement de la pose de votre chauffe-eau, mais fournira aussi les matériels indispensables à l’installation.

N’oubliez pas que faire appel à un professionnel vous donne l’assurance d’une installation parfaitement réalisée et sécurisée, surtout si vous avez choisir un dispositif fonctionnant au gaz. Vous éviterez aussi les pannes et autres dysfonctionnements causés par une mauvaise installation. Par ailleurs, solliciter l’aide d’un professionnel vous permettra de profiter d’un taux de TVA intermédiaire de 10% pour le coût des fournitures ainsi que le coût d’installation. Cet avantage s’applique aux maisons construites depuis plus de deux ans, qu’il s’agisse de votre résidence principale ou de votre résidence secondaire.

Le mot de la fin

Lors de l’installation de votre chauffe-eau à accumulation, il est recommandé de le connecter à un contacteur jour-nuit. Ce dispositif vous permet de réaliser des économies d’énergie sur le long terme.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2020-04-05 02:33:40