Vapotage : plus d’1 million d’adeptes en France

À l’heure actuelle, les adeptes de la cigarette électronique seraient plus d’1 million 700 000 en France et en ce début d’année 2021. Le magazine 60 millions de consommateurs est récemment revenu sur les risques liés au vapotage ainsi qu’au tabac traditionnel. Zoom sur les principales idées reçues sur la cigarette électronique.

Le vapotage est-il plus dangereux que le tabac ?

Le magazine 60 millions de consommateurs régi par l’Institut national de la consommation (INS), a récemment abordé cette question. Le vapotage n’est pas plus risqué que le tabac traditionnel, bien au contraire. D’autant plus qu’il est possible d’opter pour du e liquide sans nicotine afin d’éradiquer le phénomène de dépendance et d’addiction à la nicotine. De plus, de nombreuses études viennent prouver le fait que la cigarette électronique est moins risquée que la cigarette classique.

Bien que les risques à long terme soient encore relativement méconnus, les risques à court et moyen terme sont moindres. Effectivement, la cigarette électronique ne fait pas de fumée dans la mesure où la combustion est inexistante. Par ailleurs, le tabac classique entre en combustion et les produits s’avèrent très toxiques pour la santé.

De plus, l’Anses a récemment dressé un panorama complet des produits du tabac et du vapotage en France. Notamment, elle a publié une liste des ingrédients contenus dans les e liquides avec de la nicotine. Cela permet aux vapoteurs d’avoir facilement et rapidement accès à la composition de ce qu’ils vapotent. Il est alors possible de se renseigner sur les ingrédients afin d’utiliser la cigarette électronique en toute sécurité.

Le vapotage permet-il d’arrêter du fumer ?

Selon le magazine 60 millions de consommateurs, le vapotage pourrait bel et bien permettre d’arrêter de fumer. Le vapotage est un allié de taille pour le sevrage tabagique et il s’avère moins nocif sur la santé. En effet, grâce au e liquide, il est possible d’opter pour un sevrage évolutif et régressif en diminuant petit à petit le taux de nicotine présent dans un e liquide.

Il est vrai que la cigarette électronique s’est imposée comme étant l’outil par excellence pour arrêter de fumer. Nombreux sont ceux à opter pour cette alternative qui rencontre de plus en plus le succès en la matière. Selon les spécialistes les preuves sont moins conséquentes par rapport aux autres alternatives. Malgré cela, le vapotage se hisse en tête du classement des outils de sevrage tabagique les plus utilisés, les plus performants et les plus appréciés.

0 replies on “Vapotage : plus d’1 million d’adeptes en France”