Mieux comprendre 3 types d’aciers résistants à la chaleur

Très utilisé dans la métallurgie, dans l’industrie lourde et les constructions, l’acier  est un métal très prisé. Il se présente sous plusieurs facettes et est sollicité en fonction de sa destination, c’est-à-dire son utilisation. Découvrons à travers cet article, trois déclinaisons de ce métal indispensable dans le monde industriel.

Les types d’aciers résistants à la chaleur

Que ce soit lors de sa fabrication ou de son utilisation, l’acier est soumis à la chaleur. À forte température, l’alliage métallique issu du fer et du carbone se métamorphose en aciers résistants à la chaleur.

En dehors de l’acier à chaudière, nous avons trois autres qui sont :

  • Acier résistant à la chaleur ;
  • Acier résistant pour soupape ;
  • Acier résistant au fluage.

Composition chimique  et caractéristiques :

De façon générale, les aciers résistants à la chaleur et ceux résistants au fluage  fonctionnent à une température de plus de 600°C. Ils développent une résistance extraordinaire face aux agressions relatives à la corrosion. Et même dans un environnement à haute température, une couche d’oxyde se forme pour servir de protection au métal afin d’empêcher la déstructuration de la structure interne de l’acier.

L’élément qui confère la résistance aux aciers résistants à la chaleur reste le chrome. La teneur de l’acier en chrome se situe entre la quantité  de 5 à 30%. Le Chrome en alliage avec d’autres métaux produit d’autres déclinaisons.

Ainsi, le chrome en combinaison avec le silicium donnent naissance à un type d’acier, qu’est le SilChrom. Communément appelé acier pour soupape, il supporte les gaz d’échappement des moteurs des avions, et il ne peut subir la corrosion. Certains sont utilisés pour la fabrication des tuyaux des fours industriels, les gaines des thermocouples, etc.

Les aciers résistants au fluage comportent du chrome dans une proportion de 13 à 28% et du nickel d’une teneur comprise entre 8 à 27%. Lesquelles caractéristiques sont renforcées lors du durcissement et de la compression. Signalons que le froid et la coagulation impactent le métal lors de toute opération de déformation.

Les trois sortes d’aciers résistants à la chaleur ont la solidité en commun

Les aciers résistants à la chaleur proposés par Virgamet, respectent non seulement les normes industrielles, mais aussi celles en vigueur dans l’Union Européenne.

Gardez toujours à l’esprit que la durabilité de tout ouvrage repose sur le choix réfléchi et judicieux des matériaux utilisés. Faites donc le bon choix pour des ouvrages pérennes.

0 replies on “Mieux comprendre 3 types d’aciers résistants à la chaleur”