Le marché du vin en France

Rien ne va plus pour les crus français, qui peinent à s’exporter sur le plan mondial. Le marché du vin en France, se porte mal ! Quelles en sont les causes ?

La crise dans l’univers viticole français en plus des nombreuses reformes de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) ont longtemps défrayés la chronique dans les médias (voir notre article sur les Côtes du Rhône). En effet, c’est une situation qui soulève bien des interrogations, tant elle prend de l’ampleur. Si par le passé, la France s’est illustrée comme étant un grand producteur de vin, force est de constater que la concurrence ne lui permet pas de continuer à briller. Les exportations tournent désormais au ralenti, avec l’arrivée de nouveaux concurrents comme l’Afrique du Sud, l’Argentine et bien d’autres.

Le vin français se porte mal

Voila ce qu’il faut retenir, car l’origine de cette crise qui frappe le vin français n’est pas toute simple. S’il faut en croire les spécialistes, de nombreuses causes en sont responsables. Entre autres, il s’agit de la baisse de consommation de vin associée à l’arrivée des nouveaux producteurs, qui plombent l’exportation des crus français. En somme, la concurrence ne lui fait aucun cadeau, même si les chiffres ont montré que la production mondiale a commencé à chuter à partir de 1990.

La France peut quand même se consoler, car elle n’est pas la seule à se retrouver sur le banc de touche des exportations. Elle est suivie de près par l’Italie et l’Afrique du Sud, tandis que les Etats-Unis et la Grèce par exemple, font de bonnes affaires sur le plan mondial. Les enquêtes pour tenter de comprendre cette baisse des exportations, ont révélé de nombreux facteurs responsables de cette situation. Les plus évidents sont la lutte contre l’alcoolisme et l’évolution des habitudes des consommateurs.

Quand les faits parlent

Désormais, la France n’occupe plus la première place des exportations sur le plan mondial, mais a bel et bien cédé sa place aux Etats-Unis. Aussi, de très récentes études mettent en exergue une baisse significative du volume des vins français, comparé au marché des vins étrangers qui ne se sont jamais aussi mieux portés. Comme si tout cela ne causait pas assez de tort à l’économie nationale, les vins rouges commencent eux aussi à perdre des parts de marché à la faveur des vins rosés (29%). Leur succès à eux par contre, est fulgurant et n’a jamais été aussi bon.

D’un autre coté, on peut également tenter de comprendre la chute de l’exportation des crus français en s’intéressant aux atouts de la concurrence. En effet, ils sont plus simples et se diversifient tant en matière de textures que de goûts. En somme, ils sont beaucoup plus accessibles sur tous les plans, ce qui explique leurs impressionnantes exportations. De plus, ils font l’objet de publicités intensives, de marketing et autres études de marché, ce qui ne peut que les conforter dans leur position de leader au plan mondial.

Au final, il faudra retenir que le marché du vin en France, n’est pas vraiment au beau fixe. C’est sur le plan économique et des exportations, que le tableau s’assombrit le plus. Les crus français n’ont plus la côte, et risquent de perdre leur réputation si des mesures adéquates ne sont pas pr

Achetez un disque dur externe de qualité

Il est de mise d’acheter un modèle de disque dur externe de qualité afin d’amortir votre achat et pour assurer son efficacité, sa performance et sa durabilité. Inmac Wstore est l’enseigne idéale pour ce faire. Elle recense des modèles issus des marques les plus connues pour la qualité de leurs produits selon les avis des usagers. Ce n’est pas pour rien si cette enseigne est fort appréciée. Que ce soit en termes de design ou de capacité de stockage, choisissez parmi ces disques durs externes éprouvés par les constructeurs :
  • Le disque dur externe 2.5 est dédié idéalement pour les PC portables. En effet, son poids plume (environ 200 grammes seulement) en fait un modèle transportable par excellence. La capacité de stockage de ce modèle de disque dur externe va de 10 Go à 12 Go, tandis que sa vitesse de rotation vaut aux alentours de 5 400 rpm. Bien évidemment, le débit d’un disque fixe est bien supérieur à celui de ce modèle de disque dur externe. Mais avec ce dernier, il vous suffit de le relier à votre ordinateur portable grâce à un port USB et le tour est joué.
  • Le disque dur externe 3.5 est parfait pour les PC de bureau. La capacité de stockage de ce type d’appareil peut aller jusqu’à 8T. Quant à la vitesse de rotation, il est de 7 200 rpm, ce qui garantit une bonne lecture et un transfert de données rapide. Ce modèle est largement plus lourd que le modèle précédent. Et par ailleurs, contrairement au disque dur externe 2.5, celui-ci a besoin d’une prise électrique pour fonctionner. Un simple port USB ne suffira pas cette fois-ci. Heureusement qu’il est fait pour les ordinateurs de bureau, au moins, vous êtes sûr d’avoir une prise électrique à proximité.
  • Le disque externe SSD ou Solid State Drive assure des performances solides. Il constitue d’ailleurs la référence du moment en termes de disque dur. Si les disques durs sont habituellement constitués de plateaux pour stocker, le disque dur externe SSD, lui, est plutôt doté d’une mémoire flash. Il possède de nombreuses qualités, à savoir une robustesse, une durabilité, un excellent design, une bonne capacité de stockage, etc. Nous insistons sur la robustesse, car ce modèle de disque dur est vraiment le plus résistant aux chocs. Certes, il coûte un peu plus cher que les autres disques durs classiques, mais le disque externe SSD a l’avantage d’être moins fragile, moins bruyant (voire très silencieux) et beaucoup plus léger. Vu la rapidité excellente des transferts, il est même possible de travailler sur les fichiers contenus dans le disque dur lui-même. En outre, la consommation en électricité est moindre.
  • _
    ises.

    More from Perspectives Magazine

    Le traitement Corona protège les films

    Dans le domaine de l’impression sur film, il n’est pas rare d’entendre...
    Read More