Emploi à temps partagé : travailler autrement

Depuis plusieurs années, le travail partagé rencontre un franc succès, à la fois auprès des entreprises et des salariés. De quoi s’agit-il ? Quels en sont les avantages ? Zoom sur cette nouvelle façon de travailler qui séduit les professionnels.

Qu’est-ce qu’un emploi à temps partagé ?

Lorsque une entreprise, startup ou encore PME souhaite recruter un salarié en temps partagé, il le fait via une entreprise tierce, appelée Entreprise de travail à temps partagé (ETTP). Celle-ci a pour objectif de mettre en relation employeurs et salariés, afin que ces derniers réalisent des missions au sein de plusieurs sociétés, et ce en temps partiel ou complet. Ainsi, le professionnel en temps partagé travaille généralement pour deux ou trois entreprises, et alterne entre ces dernières selon les semaines ou les mois, en fonction de l’organisation.

Cette pratique se généralise de plus en plus dans les domaines du marketing, de l’informatique, des ressources humaines, ou encore de la direction financière avec des daf à temps partagé.

Un cadre peut-il être à temps partagé ?

Oui. C’est même un modèle qui gagne en popularité auprès des entreprises, qui ont parfois beaucoup de mal à recruter certains profils, ou bien qui n’en ont pas les moyens financiers. Si ce phénomène concernait initialement les petites startups, il touche aujourd’hui aussi les grands groupes en Europe et les grandes entreprises, qui sont séduites par la flexibilité de ce mode d’organisation.

Cela permet en effet de soutenir les dirigeants dans la gestion de leur entreprise et favoriser la création d’emplois. Le professionnel à temps partagé intervient ainsi à intervalles réguliers et définit le périmètre de ses missions en accord avec le dirigeant, dont il devient le bras droit.

Les avantages des emplois à temps partagé

Que ce soit du côté des salariés ou des entreprises, le travail à temps partagé apporte de nombreux bénéfices.

Pour les entreprises

En termes de flexibilité et de souplesse, les entreprises ont tout à gagner à recruter un employé en temps partagé. En effet, certaines missions ne justifient par la création d’un poste à temps plein, qui apparaît comme une lourde charge financière pour les entreprises. Le travail à temps partagé permet donc d’embaucher un salarié sur-mesure et un profil qualifié, en fonction des besoins.

Côté maîtrise des coûts également, le travail à temps partagé épargne les petites entreprises de la lourde charge financière de recruter un salarié à temps plein.

Pour les salariés

Si autant de professionnels se lancent dans l’aventure du temps partagé, c’est avant tout pour trouver un meilleur équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle, souvent lassés du mode de travail traditionnel et son lot de stress. Mais c’est aussi une opportunité en termes de diversité des missions et de souplesse, puisque cela permet d’emmagasiner davantage d’expérience au sein d’entreprises diverses. À la clé : une plus grande liberté dans l’organisation de leur temps de travail et un épanouissement professionnel plus grand.

0 replies on “Emploi à temps partagé : travailler autrement”