Home automation: new standards for remote control

La domotique, voila un terme de plus en plus utilisé. La maison intelligente est l’avenir, mais qu’en est-il des différentes normes pour le contrôle à distance ? Venez les découvrir.

Grace à la très grande démocratisation de l’automatism, la domotique prend une toute nouvelle dimension. En effet, la maison intelligente a dépassé l’étape de concept, et est désormais devenue une réalité qui est hyper palpable si l’on s’en tient au nombre croissant de personnes utilisant un automatic gate. Différentes entreprises se sont spécialisées dans ce secteur, comme Somfy, Velux  et bien d’autres. La gate motorization est un pan de la domotique, qui devient très populaire. Ainsi, vous pourrez mettre en place un automatisme portail coulissant, ce qui vous facilite grandement la vie.

With a simple télécommande portail, vous pourrez prendre tout le contrôle de votre maison. Tout cela est régi par différentes normes, ce qui en fait un terrain balisé.

Domotique : un marché en pleine croissance

the garage door operator et les autres systèmes inclus dans la domotique, fonctionnent au moyen des radiofréquences. Dans la grande majorité des cas, vous n’aurez pas besoin d’un câblage préalable. Le contrôle du système est rendu possible, par une télécommande qui envoie les ordres au moyen de puces électroniques installées dans les différents appareils :

  • Fenêtres
  • Roller shutters
  • Portails extérieurs
  • heating system

La demande est de plus en plus forte, et le marché ne cesse de croitre pour cette solution de Sliding Gate Motorization. Les statistiques révèlent que sur une dizaine de portails vendus, près de cinq font l’objet de motorisation. La tendance est donc à la hausse, car ce n’était pas le cas il y a une dizaine d’années. Pour preuve, Somfy révèle avoir fait un chiffre d’affaires de 570 millions d’euros l’an passé. De plus, il ne s’agit que de simples systèmes monodirectionnels, preuve que le marché est très demandeur.

Motoriser son portail : la nouvelle tendance

De nombreux autres fournisseurs, montrent un grand intérêt pour l’sliding gate automation. Bien que les activités soient complémentaires, certains se gardent bien d’inviter des concurrents. C’est un principe qui ne fait pourtant pas l’unanimité. D’un coté on retrouve les partisans de la normalisation, car la domotique est un domaine où doit exister une interopérabilité. Il n’est pas rare de voir certains acteurs du domaine, proposer des systèmes fermés ne pouvant communiquer avec d’autres.

L’idéal serait donc que tous les fournisseurs de domotique, puissent conjuguer leurs efforts. Cela pourrait donc permettre de piloter les différents systèmes liés à la door operator, ou au chauffage par exemple. Ils ne sont pas les seuls, car la sécurité est de plus en plus incluse dans la domotique grâce à des systèmes d’alarmes. La particularité réside dans le fait que toutes les communications émettent sur les mêmes fréquences entre 868 et 870 Mhz. De grands efforts sont donc en train d’être déployés pour standardiser tous ces différents protocoles de communication.

Au final, la domotique regroupe un ensemble de systèmes automatisés. Le but est de rendre la maison plus intelligente, de sorte à pouvoir centraliser son contrôle. Vous pouvez donc opter pour la roller shutter motorization, et bien d’autres.

More from Perspectives Magazine

Why is it interesting to invest in SCPI Corum Origin?

Depuis quelque temps déjà, l’investissement dans les SCPI attire de plus en...
Read More