Elever des poules à la maison… à quoi ça sert ?

L’aviculture est une activité qui ne prend en compte que les volailles, majoritairement les poules, qu’elles soient pondeuses ou d’ornement. Au-delà de sa dimension de loisir qui anime et donne vie au jardin familial, l’élevage des poules peut revêtir une certaine rentabilité avec notamment la vente d’œufs et de viande. Pourquoi installer le poulailler à la maison ?

Quelques avantages de l’élevage des poules dans le jardin

Les bénéfices d’un élevage de poules dans son jardin sont multiples. Outre la production d’œufs frais, naturels et gratuits dont le nombre peut osciller entre 150 et 300 par an selon la race et les conditions de vie des cocottes, les poules animent le jardin et occupent les enfants qui s’amuseront à les chouchouter, à les nourrir et à collecter les œufs produits qui peuvent donner parfois à des jeux de piste ludiques et amusants ! En plus, ce sont des animaux écologiques, économes et omnivores. Les poules se nourrissent d’épluchures de de fruits et de légumes, de pâtes, de salades, de fromages, mais aussi de bonnes herbes et des restes de repas, sans oublier les insectes qu’elles affectionnent tout particulièrement.

Bref, elles picorent un peu dans tout ce que l’homme mange en se permettant quelques extras, ce qui leur permet de produire annuellement environ 150 kg de déchets organiques, là aussi qui ne sont pas sans intérêt ! Les fientes qu’elles produisent constituent une excellente source d’engrais pour les plantes. Figurez-vous qu’il arrive qu’elles se muent en jardinières : les poules peuvent vous aider à désherber le jardin en vous débarrassant de la mousse dans la pelouse et des mauvaises herbes. Elles dévorent tous les petits animaux nuisibles aux plantes tels que les limaces et les escargots.

Par ailleurs, leur mission de nettoyage sous les arbres fruitiers vous permet de vous débarrasser de certaines sources nuisibles à la santé des poules mais aussi des occupants de la maison. Puis, l’ensemble de leurs déjections, une fois séchées et mélangées à la terre du jardin, du potager ou du verger représentent un véritable apport en azote, une matière indispensable à la photosynthèse des plantes. Exit donc les produits phytosanitaires particulièrement coûteux. Les poules joueront le jeu !

Comment mieux profiter de l’action de grattage des poules ?

Si les poules peuvent être bénéfiques pour la qualité et l’entretien de votre jardin par le fait de gratter la terre, comme on vient de l’expliquer, il leur faut tout de même un espace d’action précis. En fait, si les poules bénéficient d’un espace suffisamment grand pour vivre, leur champ d’action sera évidemment limité, à fortiori si votre élevage compte un petit effectif. A l’inverse, si leur espace de vie est très restreint, alors leur manie à gratter sans cesse le sol va rapidement transformer la pelouse en sol nu et boueux.

On vous conseille toutefois de réduire le champ d’action dans une durée limitée : les poules n’aiment pas être à l’étroit. D’autre part, pour mieux protéger vos cocottes contre les attaques de leurs prédateurs, que ce soit en campagne ou en ville, il faut songer à disposer un enclos sécurisé avec un grillage ou un filet, surtout la nuit. Pour plus de renseignements sur l’élevage des poules à domicile, rendez-vous sur http://poulaillerpascher.fr/.