Maison : que faut-il savoir sur la motorisation de portail ?

Il est sans nul doute très intéressant d’utiliser un portail motorisé qui peut être contrôlé à distance et qui peut ajouter plus de valeur à notre maison. Justement, l’automatisation de portail est l’un des appareils domotiques qui nous facilite la vie au quotidien et qui nous offre un grand confort d’utilisation et une meilleure sécurité. De plus, il nous privilégie aussi du temps et des efforts physiques vu qu’on a plus besoin de manœuvrer manuellement le portail pour entrer ou pour sortie de notre propriété. Mais que faut-il savoir sur cette motorisation de portail ?

Les critères de compatibilité d’un portail à une motorisation

La conception de notre portail peut ne pas être compatible avec le système de motorisation. Par conséquent, il est important de prendre en compte tous les critères de sélection d’une automatisation de portail avant de l’acheter. Tout d’abord, notre choix doit se faire en fonction de nos besoins ; c’est-à-dire qu’il faut qu’on détermine en avance la vitesse et les genres de commandes à distance recherchés, et aussi le nombre de cycles par jour. Ensuite, il faut réfléchir sur les différentes caractéristiques du portail, notamment sur : sa résistance, son poids, sa taille, ses matériaux de fabrication et son type d’entretien. C’est seulement après qu’il soit nécessaire de faire le calcul sur les coûts des travaux d’électricité et de maçonnerie pour l’installation tout en envisageant toutes les démarches occasionnées par cette dernière. Et avant de terminer, il est indispensable de prévoir toutes éventuelles évolutions telles que la mise en place d’une caméra de surveillance, d’un détecteur d’obstacle, d’un visiophone, d’une batterie de secours ou encore d’une alarme. Enfin, il y a lieu de savoir que l’installation d’un portail motorisé est réglementée par des dispositifs légaux, donc il est conseillé de toujours construire dans les normes.

Comment choisir le type de motorisation d’un portail ?

Dans le cas de la motorisation d’un portail battant, il est possible d’opter soit pour un système à bras, soit pour un système à vérin. Cependant, il convient de noter que l’on doit encore insister sur quelques points avant de se pencher sur un système précis. En effet, il faut vérifier tout d’abord le sens d’ouverture du portail battant pour savoir si les vantaux s’ouvrent vers l’intérieur ou vers l’extérieur. Ensuite, il faut se renseigner sur la puissance du moteur qui peut convenir au poids et à la taille de ce portail. En général, une alimentation électrique de 230V peut suffire largement et on peut employer un panneau solaire qui recharge la batterie. Et avant d’acheter un kit de motorisation came, il ne faut pas hésiter de tenir compte de tous les moyens de commande possibles, soit via : une télécommande, un boîtier codé, un badge ou une clé. En revanche, pour la motorisation d’un portail coulissant, les points à vérifier ne sont pas les mêmes, car ce genre de portail ne dispose pas de battants, mais plutôt d’un seul panneau assez long qui doit être pris en compte par l’automatisme. Puis, celui-ci peut également être muni d’une ouverture pour piéton qui permet une ouverture partielle du portail. Enfin, il peut s’agir d’un portail coulissant à rail motorisé ou d’un portail coulissant autoportant motorisé.